Sommet égypto-français pour la coopération économique entre les deux pays

15-12-2011 09:05 AM


Le ministre du Commerce et de l’Industrie, Rachid Mohamed Rachid a affirmé que le dossier économique et commercial est placé en tête des priorités de la visite du président Hosni Moubarak en France prévue demain.
Moubarak aura des entretiens avec des cadres des entreprises françaises dans les divers domaines notamment de l’énergie, de la communication, du tourisme ainsi qu’avec des institutions financières, a souligné M. Rachid dans un point de presse conjoint avec la ministre française du Commerce extérieur, Anne-Marie IDRAC.

Mme Anne-Marie Idrac, qui visitait l’Egypte était accompagnée par une délégation regroupant 15 grandes compagnies françaises opérant dans les domaines de communications, de transports, de construction, d’environnement, de services, de traitement de l’eau, des industries d’ingénierie, d’énergie et de services bancaires.

L’Egypte et la France ont signé nombre de protocoles de coopération dont un entre l’Agence Française de Développement (AFD) et le ministère de la Coopération internationale en matière de financement commun du projet de traitement de l’eau au mont jaune (El-Gabal Al-Asfar).

La France fournira un soutien monétaire de 6 à 8 millions d’euros afin de financer une étude de faisabilité sur la 4ème phase de la 3ème ligne de métro du Caire.

Nouvelle dynamique

Le forum Med-Allia Le Caire 2009 s ´est tenu les 7 et 8 décembre à l’hôtel Marriott Zamalek au Caire. Inauguré lundi dernier par Mme Anne-Marie Idrac, Secrétaire d’Etat française au Commerce Extérieur et par M. Rachid, Ministre du Commerce et de l’Industrie, ce forum avait pour ambition de développer les échanges commerciaux et les partenariats entre les entreprises françaises et égyptiennes, en encourageant les Petites et Moyennes Entreprises (PME). De nombreuses entreprises originaires de l’ensemble du bassin méditerranéen participaient également à cet événement dans le but de renforcer l’intégration régionale dans le domaine économique, inscrivant ainsi pleinement Med-Allia dans la dynamique de l’Union pour la Méditerranée.

Au cours de ces deux jours, plus de 260 entreprises françaises, égyptiennes et méditerranéennes se sont proposées un programme de rendez-vous « Business to Business » personnalisé (à ce jour plus de 2300 rendez-vous ont été planifiés) dans différents secteurs dont les biens de consommation, l’habitat et le second œuvre, les technologies de l’information et les services, les transports et industries, l’énergie et l’environnement, la santé et les agro-industries…

Dans un discours de circonstance, M. Rachid a affirmé que l’organisation de cet événement dans cette période critique de crise financière et économique internationale, revêt une signification particulière notamment à la lumière de la participation d’un grand nombre de compagnies.
Celles-ci, a-t-il précisé, sentent le besoin d’aide et de soutien par les gouvernements égyptien et français étant des petites et moyennes entreprises qui constituent l’épine dorsale à même de nous aider à surmonter cette crise.
Il a fait savoir que cette participation (250 entreprises) s’inscrivait dans le cadre de la nouvelle dynamique infante par l’initiative de l’Union pour la Méditerranée qui s’intéresse notamment au développement des travaux entre les deux rives de la Mer Méditerranéenne, via la promotion du rôle du secteur privé et des petites et moyennes entreprises afin qu’elles puissent se lancer dans les nouveaux marchés.
M. Rachid s’est dit confiant que ce forum contribuerait à relancer le processus de stimulation de la coopération entre les compagnies et les institutions du secteur privé dans les pays de la région méditerranéenne au nord et au sud.
Il a affirmé que l’organisation de ce forum en Egypte reflétait également le volume de l’importante coopération entre l’Egypte et la France, les deux pays qui dirigent cette Union.
M. Rachid a exprimé ses remerciements à la ministre française pour avoir parrainé cet important événement en Egypte, “ce qui traduit l’étroitesse et l’excellence des relations économiques et commerciale entre l’Egypte et la France”.
La tenue de ce forum en Egypte représente de même une preuve de la confiance que place la France dans la performance de l’économie égyptienne et des résultats obtenus par rapport aux réformes structurelles, financières et douanières entérinées par le gouvernement égyptien au cours des cinq dernières années.
Celles-ci, a-t-il précisé, sentent le besoin d’aide et de soutien par les gouvernements égyptien et français étant des petites et moyennes entreprises qui constituent l’épine dorsale à même de nous aider à surmonter cette crise.
Marché primordial

Pour sa part, Mme Anne-Marie Idrac a affirmé que l’Egypte représentait un marché primordial pour la France dans la zone du Proche-Orient, soulignant que près de 120 sociétés françaises étaient implantées en Egypte et exécutaient des projets à hauteur de 3 milliards d’Euros, ce qui a permis également de générer 40 mille emplois.
Mme Idrac s’est confianté quant à la possibilité d’accroître les échanges commerciaux, une mission qu’elle a confiée à Ubirance (agence française pour le développement international).
Intervenant devant le forum méditerranéen de développement des entreprises “Med-Allia”, Mme Idrac a affirmé que l’Egypte qui bénéficie d’un emplacement géographique de choix avait su, malgré la crise financière, réalisé un taux de croissance de 4,5% en 2009.

Ce forum était organisé par UbiFrance (l’Agence Française pour le Développement International des Entreprises), avec le soutien en Egypte de la Mission Economique de l’Ambassade de France et de la Chambre de Commerce Française en Egypte et en partenariat avec le Ministère du Commerce et de l’Industrie égyptien et le GAFI (General Authority for Investment).
La tenue de ce forum en Egypte représente de même une preuve de la confiance que place la France dans la performance de l’économie égyptienne et des résultats obtenus par rapport aux réformes structurelles, financières et douanières entérinées par le gouvernement égyptien au cours des cinq dernières années.

(Visited 44 times, 1 visits today)

commentaires

commentaires