15ème sommet de l’Union Africaine

15-12-2011 09:06 AM


 Le 15ème sommet de l’Union Africaine s’ouvre aujourd’hui pour 3 jours à Kampala la capitale ougandaise. Le thème de cette rencontre porte cette année sur la santé maternelle et infantile ainsi que sur le développement du continent.  Dans la capitale ougandaise, les dirigeants africains se penchent sur le thème “Santé maternelle, néonatale et infantile et développement en Afrique”. Le Président Hosni Moubarak, selon la ministère des Affaires étrangères ougandais, y participe, pour la première fois depuis 1995. L’objectif de la participation éyptienne est, de renforcer ses relations avec l’Afrique, en particulier les pays du bassin du Nil, après les récents problèmes, concernant l’eau du fleuve.   La présence sécuritaire dans la ville est très visible de l’aéroport au centre ville, après les récents attentats à Kampala qui ont fait près de 80 morts et de très nombreux blessés. Des attentats revendiqués par le groupe islamiste somalien Al Shabaab. La ville est donc quadrillée par les forces de sécurité, ce qui pour beaucoup de participants est plutôt rassurant. Les dispositifs de sécurité ont été aussi renforcés dans les hôtels de la place où hommes et véhicules sont fouillés, contrôlés et tout le monde doit se conformer à ces dispositions sécuritaires du moment.   Du coup, les questions de paix et de sécurité sur le continent se sont invités au sommet des chefs d’Etat avec ce regain de violence également au Darfour entre les forces gouvernementales et celles du JEM, le mouvement pour l’Egalité et la justice. L’IGAD, l’organisation régionale, avait préconisé un renforcement des troupes de l’AMISOM en Somalie, une décision qui va être abordée et discutée. Mais l’on sait d’ores et déjà que le président hôte du sommet, Yoweri Museveni , après les attentats qui ont frappé sa capitale, a promis un renfort de 200 hommes pour le troupes ougandaises déjà présentes en Somalie. Le renouvellement de la Mission conjointe Nations Unies-Union Africaine au Darfour, UNAMID, sera aussi examiné. Mais certaines organisations de la société civile soudanaise pensent que le renouvellement de cette mission doit aller de pair avec l’exigence d’un nouvel engagement des troupes de l’Unamid de mieux protéger les populations civiles toujours victimes des exactions de part et d’autre des forces belligérantes.  Alors que le sommet de l’Union africaine (UA) se déroule aujourd’hui à Kampala, les discussions de cette réunion devraient être dominées par le dossier de la situation en Somalie et les perspectives de l’opération de maintien de la paix parrrainée par l’UA dans ce pays.  Le gouvernement somalien de transition, dont le président Sheikh Sharif Sheikh Ahmed, ainsi que sa délégation composée d’importants responsables participent à ce sommet, cherche depuis un certain temps à obtenir davantage de soutiens à sa lutte contre les groupes rebelles et davantage de ressources pour les forces de maintien de la paix de l’UA à Mogadiscio.  Développement du continent  Le président ougandais, Yoweri Museveni, a invité à Entebbe les jeunes Africains à faire passer le continent du statut de Tiers-monde à celui de Premier-monde. S’exprimant au cours d’un forum africain des jeunes qui se tient en prélude au 15ème sommet ordinaire de l’Union africaine (UA), il a estimé que la plupart des problèmes qui touchent l’Afrique persistent à cause de l’absence d’un chemin clair à suivre. Le président ougandais a affirmé que pour se moderniser, l’Afrique doit effectuer une transformation socio-économique qui doit commencer par les jeunes. “L’Afrique doit passer du statut de Tiers-monde à celui de Premier- monde et c’est à vous, les jeunes, que revient cette tache”, a-t-il déclaré devant les 140 participants au forum dont le président de l’Union des jeunesses panafricanistes, Ben Duntoye. “Il n’y a aucun moyen de développer sa jeunesse si nous restons au stade de Tiers-monde. Il devrait y avoir une transformation sociale. Il est nécessaire d’appliquer les mesures incitatives nécessaires. Nous devons identifier les facteurs qui retardant la transformation socio-économique”, a ajouté le président Museveni. Le forum regroupe des délégués venus de 37 pays membres de l’Union africaine (UA).   legendes Photo archives du précédent sommet africain

(Visited 31 times, 1 visits today)

commentaires

commentaires