Les grands argentiers à Washington

15-12-2011 09:07 AM


Incapables jusqu’ici d’endiguer la nouvelle poussée de fièvre financière, les grands argentiers de la planète se sont retrouvés à partir de jeudi dernier à Washington pour prouver qu’ils peuvent, ensemble, empêcher une rechute de la croissance sans aggraver la crise de la dette.
Le tableau peint par le Fonds monétaire international FMI) est sombre: ralentissement économique généralisé et perspectives particulièrement moroses pour les pays occidentaux, avec même un risque de nouvelle récession aux Etats-Unis et en Europe si les gouvernements devaient renier leurs engagements.
Ces prévisions ne font que confirmer une tendance qui se profile depuis l’été. Pourtant, les décideurs peinent à envoyer des messages rassurants.
La réponse “forte et coordonnée” promise le 9 septembre par les pays riches du G7 n’a pas convaincu. Et les ministres des Finances de l’Union européenne et des Etats-Unis se sont séparés en Pologne, sur un constat de désaccord et sans annoncer aucun remède nouveau aux Maux qui taraudent la zone euro.
Le G7 l’a reconnu, l’équilibre entre relance économique et réduction des déficits est “délicat à trouver”. Washington plaide pour de nouvelles mesures de soutien à la croissance alors que les Européens défendent, à des degrés divers, une stricte discipline budgétaire.
Surtout, les responsables américains ont martelé sur tous les tons, ces dernières semaines, que la zone euro devait remettre de l’ordre chez elle, faute de quoi la crise de la dette risque d’enfoncer tout le monde.
 
(Visited 14 times, 1 visits today)

commentaires

commentaires