L’Egypte arrête un espion israélien

15-12-2011 09:07 AM



Les autorités égyptiennes ont commencé à interroger un Israélien arrêté et suspecté d’activités d’espionnage, a rapporté la télévision d’Etat. Ilan Grapel, a été arrêté cette semaine dans un hôtel du Caire et placé en détention préventive pour 15 jours afin de mener une enquête, selon les médias gouvernementaux. L’ambassade des Etats-Unis au Caire a indiqué qu’il possédait la double nationalité américaine et israélienne. “Nous confirmons que Ilan Chaim Grapel, âgé de 27 ans, est un citoyen américain et qu’il est détenu depuis le 12 juin par les autorités égyptiennes”, a déclaré la porte-parole de l’ambassade, Elizabeth Colton. Un agent consulaire lui a rendu visite lundi dernier et a confirmé qu’il était en bonne santé. La famille de M. Grapel est informée de son arrestation, a-t-elle ajouté.
 La porte-parole n’a pas fait de commentaire sur les accusations d’espionnage le visant, se limitant à déclarer que nous renvoyons sur le gouvernement égyptien pour ce qui concerne les charges contre lui. La Cour suprême de la sécurité nationale de l’Egypte a ordonné de placer en détention un officier israélien, accusé d’espionnage. Pour l’Egypte, l’homme serait un agence de Mossad, agence de renseignement israélienne.
La police a arrêté Elen Goren dans un hôtel au Caire et a découvert, dans son ordinateur, d’importantes informations pouvant causer des dommages aux intérêts de l’Egypte. Le procureur général de la sécurité nationale Tarek El-Kholy a déclaré que l’accusé tentait de recruter des jeunes égyptiens pour obtenir des informations politiques, économiques et sociales de l’Egypte. Le service de sécurité égyptien a présenté des preuves à la Cour suprême de la sécurité nationale qui montrent l’implication de Goren dans certains événements majeurs survenus au cours des mois passés. Les autorités de sécurité ont obtenu des photos sur la présence de Goren sur la place Tahrir au Caire lors des manifestations de 18 jours.
 Il serait arrivé en Egypte peu après le 25 janvier, date du début de la révolte qui a fait chuter le président Moubarak, pour y inciter au chaos et aux affrontements confessionnels. L’agence officielle Mena avait affirmé qu’il se faisait passer pour un correspondant étranger couvrant les manifestations anti-régime du début de l’année. Le ministère israélien des Affaires étrangères a pour sa part affirmé ne pas avoir d’information sur cette affaire.
 Israël a démenti qu’Ilan Grapel, un ressortissant à la double nationalité américaine et israélienne arrêté il y a deux jours en Egypte, soit un espion. “C’est un étudiant, peut-être un peu étrange ou un peu inconscient. Il n’a aucun lien avec l’appareil de renseignement, ni en Israël, ni aux Etats-Unis, ni sur Mars”, a déclaré le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman. “Il s’agit d’une erreur ou d’un comportement étrange de la part des Egyptiens. Ils ont reçu toutes les clarifications et j’espère que toute cette affaire va se terminer rapidement”, a déclaré Lieberman à la radio de l’armée. La mère d’Ilan Grapel, a déclaré que son fils, étudiant en droit aux Etats-Unis, travaillait pour une ONG au Caire, la Saint Andrew’s Refugee Services. Originaire de New York, Grapel a immigré en Israël en 2005 et participé à la guerre de 2006 contre le Hezbollah. Un officier consulaire de l’ambassade des Etats-Unis au Caire lui a rendu visite et l’a trouvé en bonne santé. N: B: Ilan Chaim Grapel est aussi appelé Elen Goren.



 

(Visited 1 times, 1 visits today)

commentaires

commentaires