Amin Maalouf, lauréat du prix Prince des Asturies pour les lettres

15-12-2011 09:05 AM


L’écrivain franco-libanais Amin Maalouf, 61 ans, a été récompensé mercredi par le prix Prince des Asturies 2010 pour les lettres, a annoncé le jury de cette prestigieuse récompense espagnole.
“Son oeuvre, traduite dans plus de 20 langues, fait de Maalouf un des écrivains contemporains ayant célébré avec le plus de profondeur la culture méditerranéenne comme un espace symbolique de coexistence et de tolérance”, a indiqué le jury dans un communiqué. “C’est pour moi un grand honneur et une grande joie que de recevoir le prix Prince des Asturies”, a déclaré le lauréat, selon un communiqué diffusé par le service de presse de la fondation Prince des Asturies. “L’Espagne a toujours été présente dans mon oeuvre. Non seulement parce que c’est la patrie du héros de mon premier roman, “Léon l’Africain”, mais aussi et surtout parce que cette terre a été un lieu de rencontre emblématique, durant des siècles, entre les grandes religions de la Méditerranée”, a souligné l’écrivain. Maalouf succède pour ce prix à l’écrivain albanais Ismail Kadaré, récompensé en 2009. Né à Beyrouth (Liban) en 1949, Amin Maalouf qui vit à Paris depuis 1976, a reçu en 1993 le prix Goncourt pour son roman “Le Rocher de Tanios”. Il est aussi l’auteur de “Samarcande” et d’un essai sur “Les croisades vues par les Arabes”, entre autres ouvrages. La fondation Prince des Asturies décerne chaque année huit prix parmi les plus prestigieux d’Espagne: communication et humanités, recherche scientifique et technique, sciences sociales, arts, lettres, coopération internationale, concorde et sports, dotés chacun de 50.000 euros. Ces récompenses sont décernées officiellement en octobre à Oviedo (nord).
 


 

(Visited 59 times, 1 visits today)

commentaires

commentaires