Dernières nouvelles

L'industrie de l'élevage de la France participe à la 1ère édition de VIV MEA

14 Février 2016 4:46 pm

Business France, l’agence nationale pour soutenir le développement international de l’économie française se réunira dans un pavillon français innovant du secteur de l’élevage, depuis l’alimentation jusqu’à la viande pour la première édition de VIV MEA (Adnec – Hall 6) tenue du 15 au 17 février 2016.
Le Moyen-Orient offre la perspective de dialogue fructueux pour l’industrie du bétail, et en particulier pour l’élevage de volailles. Cette première édition de VIV MEA, qui se tiendra à Abou Dhabi, sera l’hôte de près de 20 entreprises françaises spécialisées dans les équipements d’alimentation/nutrition et de l’élevage animal.
L’exposition VIV Moyen-Orient Afrique fournit à la France la possibilité pour toutes les entreprises qui exposent dans le pavillon français de présenter leurs innovations dans les domaines suivants:
• Les aliments pour animaux, de la nutrition et de la santé,
• L’équipement spécialisé pour l’élevage de la volaille et du bétail: des équipements de manipulation et d’abattage, la préparation des aliments et la distribution,
• Produits et services pour la reproduction animale et la volaille génétique.
L’événement rassemble l’ensemble des industries de la volaille et de bovins de l’amont (la génétique, l’insémination, la nutrition et la santé) à l’aval (abattage et transformation de la viande), sans oublier l’équipement et le matériel de reproduction. Etant l’une des économies les plus dynamiques du Moyen-Orient, les Emirats arabes unis ont un objectif déclaré d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. Les gouvernements ont décidé d’investir massivement dans l’équipement et le développement de nouvelles technologies dans le but de se concentrer sur la production locale, en particulier dans les secteurs de l’agroalimentaire, de l’agriculture et de l’élevage. Cette politique est combinée et soutenue par une forte demande des consommateurs pour les produits locaux de qualité.
L’élevage représente aujourd’hui une part importante de l’agriculture, mais est encore insuffisante pour répondre aux besoins: l’élevage de vaches laitières, des moutons, des chèvres, des chameaux et des poulets est intégré aux côtés de l’importation de toutes les entrées – Génétique, Alimentation et nutrition, la médecine vétérinaire, l’équipement, etc. .
Grâce à la qualité génétique de son cheptel et la force de son industrie de l’élevage, la France est un éleveur majeur et un chef de file dans l’Union européenne pour sa productivité, ses produits à valeur ajoutée et la distribution mondiale de sa gamme exceptionnelle de diversité des races. La France est également l’un des principaux producteurs mondiaux de lait et de viande grâce à la vitalité de son élevage qui contribue à nommer la France comme une excellence et référence internationale dans ce secteur.
La France est le premier producteur européen de volaille, avec la production d’un total combiné d’un peu plus de 1,8 million de tonnes en 2014 (13,5% de la production totale de l’Union européenne).
L’élevage est une source importante de revenus pour l’économie française, représentant près de 60.000 employés, y compris:
• Les écloseries: 120 entreprises, 1.200 éleveurs d’animaux reproducteurs et 6.500 emplois,
• Eleveurs: 14.000 éleveurs dont 4.000 étiquettes, 27.900 lieux de reproduction,
• Les fabricants d’aliments: 340 installations de production de 7 millions de tonnes d’aliments pour la volaille (33% de la production totale de l’alimentation du bétail), dont 3,8 tonnes de céréales, et 4000 emplois,
• Les abattoirs industriels, les tailleurs et les préparateurs: 170 entreprises, 415 installations d’abattage.
Comme sixième exportateur du monde, la France joue encore un rôle dominant sur la scène internationale.