Les sens lumineux de la Résurrection

13-05-2021 07:19 AM


Sa Sainteté le Pape Tawadros II, Pape d’Alexandrie et patriarche de la Prédication de Saint Marc, a présidé l’office de Pâques, à la cathédrale El-Morcossia à Abbassia, avec la participation d’un certain nombre d’évêques généraux, ainsi qu’un nombre limité de fidèles et en l’absence totale de félicitants en raison des restrictions imposées par les mesures préventives pour faire face à la propagation de la nouvelle infection du Coronavirus.

Après le rite de l’analogie de la résurrection et du Saint Evangile, Sa Sainteté le Pape Tawadros II a prononcé son sermon sur les sens de la grâce de la joie de la Résurrection.

«Nous remercions Dieu de nous avoir accordé cette grâce pour célébrer la Fête de la Résurrection dans cette cathédrale bénie, nous célébrons la Fête de la Résurrection, qui est la fête des fêtes et la joie des joies, et c’est la base de notre foi et la base de notre vie, et sans la résurrection, l’Église chrétienne n’existerait pas et le christianisme non plus en premier lieu».

«La résurrection n’est pas un acte ou un événement passé ou une date mais c’est un état continu et une date qui est toujours présente, et cette présence de la Fête de la Résurrection est ce qui donne à notre vie chrétienne, à notre Église et à tout le monde chrétien un avant-goût de la foi chrétienne et de la vie chrétienne, et la différence des dates de Pâques entre l’Orient et l’Occident est due à la différence de calendrier utilisé et il y a toujours une différence allant d’une à quatre semaines. C’est le cas cette année, et les dates de la fête coïncideront à l’Est et à l’Ouest l’année prochaine. La différence est dans le calendrier et non dans le credo, et notre glorieuse célébration de la Résurrection dure 50 jours, que nous appelons les «cinquante sacrées», ce qui est comme un long dimanche qui s’étend sur sept semaines, ce qui signifie 49 jours et le 50ème jour est la fête de la Pentecôte. La période de la Pentecôte est la seule période de l’année où nous commençons par une fête et la terminons par une autre. Nous commençons par la Fête de la Résurrection et la terminons par la Fête de la Pentecôte (l’avènement du Saint-Esprit ), mais nous célébrons aussi la Résurrection chaque matin, selon l’ordre de notre Église, nous prions chaque jour dans la deuxième partie de prière de bonne heure avec ces mots: «Quand l’heure du matin vient, ô Christ, notre Dieu, la vraie lumière, que les sens lumineux et les idées de lumière brillent en nous et ne nous couvrent pas des ténèbres de la douleur », et« l’heure du matin » est un moment de la résurrection parce que la résurrection était l’aube, et la «vraie lumière » est le Christ qui est ressuscité à l’aube comme la lumière du soleil qui brille à l’heure du matin».

«Je veux contempler avec vous l’expression «les sens lumineux». Quand Dieu a créé l’homme, il lui a fourni les cinq sens connus, qui sont pour la connaissance, la compréhension, la perception, la découverte, l’apprentissage, l’éducation, l’instruction et le reste des aspects de la connaissance en général, et les cinq sens que Dieu nous a donnés à tous, lorsque l’un d’eux s’affaiblit, par exemple la vue, nous allons chez le médecin et il recommande des lunettes, ou si l’ouie est affectée, le médecin recommande un appareil, et ceci est d’un point de vue matériel, ou la physiologie fonctionnelle de ces sens; mais la résurrection, mes chers, a donné à l’homme une nouvelle dimension et en a fait «les sens lumineux». Nous n’utilisons plus seulement les sens physiques dans notre vie, mais ajoutons aussi à la résurrection de l’être humain, mais il y a une nouvelle dimension que nous appelons dans nos prières les «sens lumineux» qui sont: les sens conscients et compréhensibles caractérisés par une super sensibilité, et peut-être connaissons-nous tous la différence entre «vue» et «perspicacité» et il devient clair que la vision est l’utilisation physique de l’œil que le médecin peut mesurer et évaluer, tandis que la perspicacité est autre chose. La résurrection et sa lumière, mes frères, donnent à nos sens une plus grande possibilité, afin que nos sens deviennent lumineux. Il y a une personne que nous pouvons décrire comme ayant un esprit éclairé, et une autre personne – le Seigneur préserve tout le monde – que nous décrivons comme «aveugle de cœur». Son cœur physique fonctionne et bat, et le médecin peut évaluer la performance de son cœur à 10/10, mais son cœur ne voit pas! et ce peut être une autre personne! – le Seigneur préserve tout le monde – terne de sentiment, donc la résurrection nous a donné une nouvelle dimension dans la vie appelée les sens lumineux, c’est-à-dire les sens qui comprennent et ressentent, les sens éclairés, et je veux contempler avec vous 5 scènes dans la résurrection qui révèlent ces sens lumineux».

SS a commencé par le sens de la vue où nous voyons les masses des disciples dans un état de peur et de panique, le soir du Jour de la Résurrection. Jésus apparaît et leur donne la paix, d’où la joie des disciples. Ainsi ils ont reçu la grâce de la vue, et la peur s’est transformée en joie. Élevez vos cœurs et voyez le sens lumineux de sorte que lorsque les vagues rugissent, nous ne voyons rien d’autre que la joie, qui est la grâce de la résurrection…

Quant au sens lumineux de l’ouie, nous le voyons avec Marie-Madeleine, dont le Christ a chassé les sept démons et elle est restée avec lui jusqu’à la crucifixion et jusqu’à l’aube. Elle est ensuite allée au tombeau en pleurant, mais quand elle a entendu son nom par la voix du Christ, «Marie», elle a dit: «Maître». A ce moment imaginez ce qui s’est passé. En fait, le sens lumineux vous fait entendre et distinguer la voix de Dieu, et le sens de l’ouie est un sens doux…

SS a poursuivi en disant que le sens de l’odorat est évident chez les Marie comme elles prennent le baume, faisant la présentation des roses et des parfums, ce qui est un signe de loyauté et de sentiment. Le Pape a noté que nous utilisons ces produits dans l’église dans l’encens, et dans la célébration des saints et pendant le Vendredi saint, nous utilisons les baumes comme expression des sentiments.

Concernant le sens du goût, le Pape a dit que l’apôtre Pierre est venu au moment le plus important ayant renié le Christ et tombant dans la faiblesse. Après la résurrection, alors qu’il est allé pêcher et manger, le Christ lui est apparu et lui a dit: M’aimes-tu ? Pierre répond: «Oui, Seigneur… Tu sais, Seigneur, que je t’aime». Ici, le Christ a commencé avec Pierre une nouvelle ère, et quand il a goûté l’amour du Christ, l’apôtre a récupéré sa force et est devenu un chasseur pour beaucoup de gens. SS a noté que les périodes de jeûne servent pour nous faire grandir dans le goût spirituel.

Pour le cinquième et dernier sens qu’est le toucher, a dit le Pape, c’est le moment où Thomas entend parler de la résurrection du Christ et de son apparition. Le dimanche suivant, le Christ est apparu et Thomas a touché ses plaies et vit les traces de la lance; c’est alors qu’il s’écria: «Mon Seigneur et mon Dieu».

Sa Sainteté le Pape Tawadros II a aussi souligné le symbolisme historique de “Cham El-Nessim” ou “Lundi de la Résurrection”, qui est une extension de la fête de Pâques et le début de la période sacrée de la cinquantaine, en plus d’être une ancienne fête égyptienne. Les Egyptiens célébraient le printemps et le mémorial de la création du monde.

Nous ne répétons pas un mémorial, mais plutôt restaurons nos sens spirituels, éclairons nos esprits et éveillons les sens lumineux et éclairants. Prions que Dieu nous donne ces sens célestes.

Le Pape a conclu son sermon en disant: «Nous remercions le Président Abdel Fattah El-Sissi et prions pour lui et pour tous ceux qui travaillent à la construction de cette nation. Nous prions aujourd’hui dans nos célébrations pour que Dieu enlève cette épidémie, nous prions pour tout le personnel médical, et nous offrons nos condoléances à toutes les familles qui ont perdu des êtres chers dans cette épidémie. Nous élevons des demandes spéciales pour le bien de la question du barrage de la Renaissance. Nous sommes tous sur un même continent et nous appelons l’Éthiopie à coopérer et à se développer, et nous prions pour que tous les efforts politiques aboutissent afin de ne pas recourir à d’autres solutions».

(Visited 19 times, 1 visits today)

commentaires

commentaires