Le Pape Tawadros lance une nouvelle image du sanctuaire de Saint-Marc

12-11-2020 05:05 PM

Michael Victor Sanaa Farouk


Sa Sainteté le Pape Tawadros II, Pape d’Alexandrie et Patriarche de la prédication de Saint-Marc, a inauguré le samedi 7 novembre le sanctuaire de Saint-Marc l’apôtre prédicateur d’Égypte, dans la cathédrale Saint Marc à Abbassiya, après avoir été rénové pour la première fois depuis sa création par Sa Sainteté le Pape Kyrollos VI en 1968 dans le contexte du retour de ses reliques de Rome la même année. Au milieu des exaltations et des mélodies de joie, Sa Sainteté le Pape a dévoilé la plaque commémorative de la rénovation du sanctuaire du prédicateur, puis a placé des embaumes sur le tombeau contenant les reliques de Saint-Marc.

Sa Sainteté le Pape Tawadros II avait renouvelé et restauré le sanctuaire de Saint-Marc, cinquante ans après sa création, pour le préserver tout en maintenant son image initiale, ce sanctuaire est une destination pour de nombreux fidèles pour être bénis par les reliques de Saint-Marc et les icônes distinguées qui ont été dessinées par l’artiste Ishak Fanous en 1969. Les travaux de restauration et de rénovation ont été confiés à un groupe de travail dirigé par le moine qommos Maximos El Antoni, spécialisé dans le domaine de la restauration et qui dirige un groupe de jeunes restaurateurs diplômés de la Faculté d’archéologie. Les travaux de restauration ont débuté en juillet 2020 et ont duré une vingtaine de jours pendant lesquels des couches de “suie” des bougies allumées ont été retirées devant les icônes du sanctuaire, ainsi que des écritures de certains visiteurs comme souvenir, en plus du nettoyage de la poussière résultant des empreintes sur les icônes pour recevoir la bénédiction. En conséquence, la partie inférieure de ces icônes qui est accessible aux visiteurs a été ternie. La restauration a été en outre faite pour le plafond du sanctuaire qui a été affecté par la fumée des bougies qui formait une couche noire recouvrant les traits de l’icône qui s’y trouve, représentant le Christ assis sur le trône, entouré des quatre animaux ailés.

Le sanctuaire contient l’icône représentant Saint-Marc trainé à terre dans les rues d’Alexandrie et l’icône de son enterrement, au milieu se trouve une icône du Saint, debout face aux icônes des anges autour de la porte du sanctuaire. Les icônes ont été nettoyées, les fissures ont été traitées et les restaurations soignées ont été faites en utilisant les mêmes couleurs et la méthode de dessin tout en traitant les effets de ces réparations et restaurations, en particulier dans l’icône de l’ange et l’icône de Saint-Marc trainé. On a également complètement modifié le réseau électrique et d’éclairage à l’intérieur du sanctuaire, et les appliques apparentes, les lampes fluorescentes et les lampes à vis ont été remplacées par d’autres à lumière tamisée afin de donner au lieu un caractère de révérence et de calme ainsi qu’une touche esthétique. Les ornements en cuivre sous forme de croix sur les portes du sanctuaire ont également été enlevés, polis et nettoyés, puis replacés. Les fenêtres ornées de dessins de vitraux et de couleurs conçues par l’artiste Isaac Fanous ont été démontées, nettoyées et restaurées, et les fragments brisés ont été remplacées par d’autres ayant les mêmes couleurs à l’instar du monastère de Mar Mina à Abiar, Tanta, qui est composé de sept fenêtres. La fenêtre du milieu porte une image du Christ sur le trône, du côté droit se trouvent l’icône de la Sainte Famille, l’icône de l’archange Gabriel, l’icône d’Anba Paula et d’Anba Antoine, et du côté gauche se trouvent l’icône de Saint Marc l’apôtre, l’icône de l’archange Michel et l’icône du Pape Kyrollos, le pilier de la religion

En ce qui concerne la protection des icônes après la restauration, une barrière a été fabriquée avec des tuyaux en acier inoxydable de manière esthétique pour séparer les visiteurs des icônes afin d’empêcher le contact, car elle éloigne le visiteur de l’icône à une distance d’environ un mètre. Il y a aussi un nombre de plantes d’ombrage naturel placés à l’intérieur de pots en verre donnant à la place une touche esthétique, et le plancher en marbre du sanctuaire a été complètement poli et dégagé, mettant en valeur sa couleur blanche incrustée d’un dessin de marbre jaune avec du marbre noir en forme de croix au milieu se trouvent les saintes reliques recouvertes d’un revêtement de velour, qui d’un côté porte une image de Saint-Marc et de l’autre une image de la croix copte. Les icônes qui se trouvaient à l’intérieur du sanctuaire ont été retirées pour être placées à l’extérieur afin que les visiteurs puissent recevoir leur bénédiction et allumer des bougies devant elles, et en même temps pour qu’elles ne soient plus une raison de la propagation de couches de “suie” et de fumée sur les icônes du sanctuaire restaurées. On a aussi procédé au nettoyage du marbre à l’extérieur du sanctuaire et fait peindre la façade tout en mettant en ordre la place devant le sanctuaire.

(Visited 6 times, 1 visits today)

commentaires

commentaires