Dernières nouvelles

La cathédrale de la Vierge de Zeitoun désignée 3e siège papal

Michael Victor

17 Juin 2016 8:45 pm

Le Pape de l’Eglise Copte orthodoxe Tawadros II a déclaré le samedi 11 juin 2016 la cathédrale de la Vierge Marie dans le quartier de l’Est du Caire de Zeitoun nouveau siège papal. Ceci est le troisième endroit qui a été nommé en tant que siège du Pape. Les deux autres sièges sont la cathédrale Saint Marc à Abbassiya, également au Caire, et le monastère de Saint Bishoy à Wadi El-Natroun d’Alexandrie.
Des ovations et acclamations de la congrégation ont rencontré l’annonce faite par le Pape. L’église de la Vierge Marie, construite en 1925, a été un site où les visions de Marie ont eu lieu au fil des ans, avec une célèbre observation rapportée en 1968.
Selon l’Eglise copte orthodoxe, la sainte famille a visité le site où se trouve l’église au cours de son séjour en Egypte.
Cette église copte orthodoxe s’élève dans la rue Touman-Bey, principale artère de cette banlieue du Caire. Elle est surmontée d’un dôme central et de quatre dômes plus petits aux quatre coins de l’édifice. Elle a été construite par le regretté Tawfik Khalil Bey, sous la supervision de l’architecte italien Leomingelli en 1924, et a été consacrée par l’Anba Athanasios, évêque de Béni Soueif en 1925.
Il est dit que la Vierge Marie est apparue au défunt Khalil Pacha Ibrahim et lui a demandé de construire une église d’après son nom dans ce lieu. Elle a donné sa parole qu’elle ferait son apparition dans cinquante ans – une promesse qui a été réalisée quand elle a fait sa première apparition le 2 avril 1968.
L’ancienne église de Notre-Dame de Zeitoun est où la Mère bénie apparut de 1968 à 1970. La nouvelle cathédrale Notre-Dame de Zeitoun est en face de la vieille église copte
Immédiatement après avoir été intronisé sur son siège, Sa Sainteté le Pape Chenouda III a commencé à construire la cathédrale de la Vierge. Nul ne pouvait s’imaginer que la terre qui était un garage des véhicules de transport public puisse se transformer en un site d’une Cathédrale de cette importance dédiée à la Vierge… C’est une riche histoire depuis que Sa Sainteté le Pape Chenouda a posé la première pierre de fondation en mars 1976 et que l’édifice a été inauguré par Sa Sainteté en mars 1988 …
Ce devait être la planification de la région d’adapter le prestige historique et de l’apparition de la Vierge et de se préparer à recevoir un grand nombre de visiteurs égyptiens et étrangers qui viennent pour recevoir la bénédiction… D’où est venue l’idée de la construction de la cathédrale de la Vierge Marie en face de l’Eglise de la Vierge, qui se manifesta sur les dômes, afin de le garder comme lieu de pèlerinage pour tous les peuples du monde qui peut accueillir des milliers de service expatriés et spirituel pour les enfants de Zeitoun… Le défunt Pape a senti ce jour-là qu’un nouveau miracle se produisit pour la gloire du Seigneur… le Pape a tenu pendant le suivi de la conception de la cathédrale et de sa mise en œuvre de combiner majesté et simplicité et de vérifier ce qu’il voulait.
Il est à mentionner que Sa Sainteté le Pape Chenouda III, quand il est allé à l’aube du jeudi 30 mars 1988 pour l’inauguration du sanctuaire de la cathédrale, il a dit:
“Des milliers de dômes d’églises du monde ont des icônes des plus grands artistes, et certains des dômes dans les églises de l’Europe sont sculptées en or massif, mais il n’y a pas plus beau que les dômes de l’église de Zeitoun dont émanait la lumière quand est apparue la Vierge… C’est la gloire que tout le monde désire et que les églises dans tous les pays ne reçoivent pas… La Vierge est venue en chair en Egypte fuyant Hérode et en esprit pour donner sa bénédiction”…
L’édifice de la cathédrale s’étend sur une superficie de 1800 m2 et son dôme est haut de 60 mètres. Sa principale coupole est haute de 48 mètres et d’un diamètre de 20 mètres. Cet édifice est le deuxième plus grand après celui de l’Anba Roweis.
La cathédrale de Zeitoun a en outre été le théâtre de la consécration de nouveaux évêques par le Pape Tawadros II samedi dernier 11 juin et dimanche 12 juin. Le Pape a consacré trois nouveaux évêques pour l’Église copte orthodoxe dans la diaspora, et consacré deux évêques actuels pour les paroisses nouvellement créées en Egypte.
Le Père Moussa, qui était un moine au monastère de l’Anba Moussa au Texas, a été consacré comme Anba Pierre, évêque de Caroline du Nord et du Sud et du Kentucky et de ses environs. Deux autres moines du monastère de Saint Antoine, en Californie ont été consacrés comme évêques généraux à Los Angeles pour agir comme assistants du Métropolitain l’Anba Sérapion de Los Angeles. L’Anba Sérapion avait demandé de nouveaux évêques pour aider dans le service étendu nécessaire par la congrégation de quelque 40 églises là-bas, desservies par 62 prêtres. Le Père Ishaq Boulos a ainsi été consacré évêque général sous le nom de l’Anba Abraham, et le Père Jean-Paul comme évêque général sous le nom de l’Anba Kyrillos.
Deux évêques actuels ont été consacrés à de nouvelles paroisses: Mgr Anba Pavlos était consacré évêque général de la Grèce; et l’Anba Boqtor évêque général d’al-Wadi al-Gadid (la Nouvelle Vallée dans le désert occidental de l’Egypte) comme évêque d’al-Wadi al-Gadid. Le premier office a eu lieu samedi soir au cours de la cérémonie de l’encens des Vêpres, alors que les nouvelles consécrations ont été menées au cours de la Sainte Messe le dimanche matin. Une grande assemblée a assisté aux cérémonies de consécration comprenant 100 membres du Saint-Synode de l’Eglise orthodoxe copte avec le Pape Tawadros.
Dans son sermon dimanche à la cathédrale de la Sainte Vierge à Zeitoun, le Pape Tawadros a souligné que les nouveaux évêques ont été consacrés et établis en face de l’autel, car c’était le Christ lui-même qui les a affectés à ce service. Un évêque, dit-il, ne sert pas à atteindre la gloire personnelle; s’il le fait, il perdrait sa couronne céleste. “Dans la diaspora,” a dit le Pape, “l’Eglise sert une congrégation de plus en plus vaste sur de larges étendues, d’où la nécessité pour les travailleurs de la récolte abondante [Matt 9: 37].» Il a dit qu’un évêque était avant tout un serviteur qui devrait être un père à la congrégation pas une figure d’autorité, un homme d’intégrité pas un simple administrateur, et un constructeur de personnalité et non de bâtiments.
L’âge moyen des nouveaux évêques est autour de 40 et 50 ans. Ils ont tous des diplômes universitaires et ont une histoire de service dédié à l’Église copte orthodoxe.