Dernières nouvelles

Sommet arabe crucial pour faire face aux défis

30 Mars 2017 1:54 pm

Le président Abdel Fattah al-Sissi a souligné que la nation arabe avait été confrontée ces dernières années à des défis pour la sécurité nationale et la préservation des générations futures.
Al-Sissi a déclaré lors de son discours au 28ème Sommet arabe en Jordanie que la stabilité a été perdue lorsque les institutions nationales ont été affaiblies et que les interventions étrangères ont augmenté dans les affaires des pays arabes.
“Le terrorisme a augmenté et menacé de nombreuses vies et est devenu une menace pour le monde arabe et le monde entier”, a-t-il dit.
Le président Abdel Fattah al-Sissi a exprimé son appréciation pour la Jordanie pour ses efforts en accueillant le 28ème Sommet de la Ligue Arabe.
“Ce sommet se tient au milieu des défis difficiles auxquels la nation est confrontée et qui visent l’unité de la nation arabe, nous cherchons à rétablir les rangs arabes et à faire face aux défis et à préserver l’avenir de nos générations”, a ajouté al-Sissi.
Le président Abdel Fattah el-Sissi et le roi Salmane dl’Arabie saoudite ont en outre tenu une réunion en marge du sommet arabe, signalant une nouvelle ère pour les relations bilatérales.
Le président al-Sissi a accepté une invitation du roi Salmane d’Arabie saoudite de se rendre dans son pays en avril.
Al-Sissi et le roi Salmane ont discuté de l’amélioration des relations.
A noter à cet égard que la société pétrolière saoudienne Aramco avait repris l’approvisionnement du marché égyptien.
Cette reprise est intervenue conformément au contrat commercial signé entre les deux parties.
Rappelons que les cargaisons de pétrole saoudien pour l’Egypte avaient été suspendues en novembre 2016 et celle-ci avait annoncé son intention de s’approvisionner sur le marché mondial.
Les analystes estimaient que la décision de suspension prise par Riad était motivée par un différend avec le Caire au sujet du conflit en Syrie.
Mais Aramco a fait savoir que la mesure était plutôt due à des circonstances commerciales particulières liées à des changements intervenus sur les marchés de l’or noir ainsi que la réduction par l’Arabie saoudite de sa production pétrolière.
 
Par ailleurs, le chef de l’Etat égyptien sera également accueilli par le président américain Donald Trump à la Maison Blanche demain.
Ils vont discuter de la façon de vaincre Daesh et les efforts pour poursuivre la paix et la stabilité dans la région.
Le programme du président lors de sa participation au sommet comprenait la tenue de réunions bilatérales avec un certain nombre de rois et de présidents arabes participant au sommet.
L’ordre du jour du sommet arabe incluait des discussions sur les développements liés à un certain nombre de questions arabes, en particulier la question palestinienne et les derniers développements dans les territoires arabes occupés, ainsi que l’évolution de la situation en Syrie, en Libye, au Yémen, en Somalie et au Soudan.
Le sommet a examiné également les moyens d’activer l’action arabe conjointe dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme, ainsi que la coopération dans les domaines économique et social.
Le sommet comprenait la Déclaration d’Amman, qui comporte la vision des dirigeants arabes sur les perspectives et les moyens de renforcer la coopération conjointe au cours de la prochaine période.
Le sommet avait débuté mercredi en présence de 16 dirigeants arabes.