Dernières nouvelles

L'Opéra Aïda et Omar Khaïrat se produisent à l'ouverture du Nouveau Canal de Suez

7 Août 2015 9:58 pm

L’Opéra du Caire a participé à la cérémonie d’inauguration du nouveau projet du canal de Suez avec une performance de l’Opéra Aïda et un concert donné par le célèbre musicien Omar Khaïrat.
Environ 1000 artistes et musiciens ont participé à l’émission. L’attribution à l’Opéra de participer à l’événement historique est un “grand honneur” à tous les artistes.
Le programme a débuté par un concert de Khaïrat dans lequel il a joué quatre de ses célèbres pièces de musique pendant 45 minutes. Après cela, les artistes se sont produits dans une scène de 30 minutes mettant en vedette la célébration publique de la victoire de Rhadamès dans le champ de bataille.
Les deux spectacles d’opéra étaient diffusés en direct par la télévision d’Etat et les chaînes privées.
Aïda a été d’abord présenté au Caire en 1871; deux ans après la cérémonie d’inauguration du Canal de Suez.
Les dirigeants du monde entier ont été invités à assister à la cérémonie d’inauguration du nouveau canal de 72 kilomètres de long, qui vise à accélérer le temps de transit et de permettre aux navires de naviguer dans les deux directions en même temps.
Dans une tradition sans précédent, les navires dans les ports à travers le monde ont fait retentir leurs sirènes en même temps le 6 août pour saluer la nouvelle réalisation du canal de Suez.
A la demande de l’Autorité du canal de Suez le Conseil des ministres a émis une pièce commémorative de l’inauguration du Nouveau canal de Suez le 6 août 2015.
 Le Service de la Monnaie, affilié au ministère des Finances, a mis au point la pièce d’or de 21 carats en différents grammages, et l’a mise en vente.
 Une face de la médaille porte le logo du Nouveau Canal de Suez, à côté de la phrase “Le Nouveau canal de Suez d’Egypte pour le monde entier”, et l’autre côté montre deux navires traversant le canal dans deux directions opposées, symbolisant le positif impact du projet sur le trafic maritime international.
 
La pièce a été conçue par les ingénieurs de l’Autorité égyptienne Yasser Saad Eddine et Salma Assaad. Les pièces ont été distribuées aux présidents, rois et chefs des délégations internationales participant à la cérémonie d’inauguration.
L’Opéra du Caire a choisi le compositeur égyptien Omar Khaïrat et la marche triomphale de l’opéra de Giuseppe Verdi Aïda à se produire pendant les célébrations du nouveau canal de Suez.
Le volet culturel des célébrations a débuté avec un concert d’Omar Khaïrat et l’orchestre, dirigé par Nayer Nagui. Les compositions comprenaient une sélection des œuvres les plus connues de Khaïrat.
Khaïrat est un compositeur et pianiste de renom, dont les compositions originales – qui font un amalgame de contemporaine musique arabe et de chansons occidentales – lui ont valu une grande renommée en Egypte et dans la région.
Khaïrat a composé les partitions de plus de 50 films égyptiens, y compris le sixième jour (1984), le Terroriste (1993), Mafia (2002), la femme amoureuse (2003), L’ambassade dans le bâtiment (2005), et le Sang de cerf (2006). Il a composé aussi de la musique pour la série de télévision et des occasions spéciales, telles que les cérémonies d’ouverture des fêtes égyptiennes et régionales importantes. Khaïrat a également organisé des compositions du musicien égyptien célèbre Mohamed Abdel Wahab, et des chansons d’Oum Kalthoum.
Le compositeur est particulièrement célèbre pour le public dans le monde arabe pour ses performances fréquentes avec son groupe Omar Khaïrat, qui continue de vendre des salles de concert.
Dans la seconde moitié des célébrations, les artistes réunis par les solistes internationaux de l’Opéra du Caire ont mis en scène la marche triomphale de Giuseppe Verdi Aïda, un opéra dont l’histoire se déroule dans l’Egypte ancienne. David Crescenzi a dirigé l’orchestre.
La scène vient du deuxième acte de l’opéra, quand Rhadamès retourne à la ville pour les célébrations de sa victoire dans la bataille.
L’opéra a été composé pour le livret d’Antonio Ghislanzoni et basé sur une histoire écrite par l’égyptologue français Auguste Mariette, qui a été chargé par le khédive Ismaïl Pacha. Aïda a été réalisé d’abord à l’Opéra Khédivial au Caire le 24 décembre 1871.