Dernières nouvelles

Somalie : un attentat visant un convoi de l’ONU fait quatre morts

Abdelmasih YOUSUF

3 Décembre 2014 8:34 pm

Un attentat visant un convoi de l’ONU à Mogadiscio, la capitale somalienne, a fait au moins quatre morts, ce mercredi. Les responsables de cet attentat ne sont pas encore connus, cependant le lieu de l’attaque meurtrière est régulièrement la cible de violences commises par les islamistes shebab.

Mogadiscio a été le théâtre, ce mercredi, d’une attaque meurtrière qui a coûté la vie à quatre personnes. Un attentat a été commis par un kamikaze qui a lancé une voiture piégée contre un convoi de l’ONU, près de l’aéroport de la capitale somalienne, composé de quatre véhicules blindés de l’organisation qui transportaient du personnel vers une base des Nations-Unies. La zone de l’aéroport sert aussi de cantonnement à la force de 22 000 hommes de l’Union africaine (UA) qui lutte contre les shebab affiliés à Al-Qaïda. L’attentat s’est produit près de l’aéroport, non loin de la zone où se trouvent les ambassades. Cette zone fait régulièrement l’objet de violences commises par les islamistes shebab.

Attentat commis par les shebabs ?

L’attentat n’a pour le moment pas été revendiqué. Selon le policier Mohamed Liban, « le kamikaze s’est infiltré entre l’escorte de sécurité et les véhicules blindés de l’ONU, et a fait exploser la voiture, percutant un des véhicules de l’escorte ». Il craint que le bilan ne s’alourdisse. Une enquête a été ouverte.

Les islamistes shebab ont multiplié les attaques à Mogadiscio. En effet, cette attaque meurtrière semble similaire à celle de février dernier ou des islamistes avaient attaqué un convoi transportant du personnel des Nations-Unies, près de l’aéroport. Six personnes avaient été tuées : des gardes somaliens, passants et commerçants. rapporte TV5 Monde.

La Somalie, depuis 1991, fait face à des guerres civiles, mais aussi aux groupes islamistes. Le pays tente de lutter contre ces attaques avec ses voisins et les institutions africaines comme l’UA qui a chassé les islamistes shebab des principales villes du centre et du sud.

Par ailleurs, les islamistes shebab ont attaqué, dans la nuit de lundi à mardi, le Kenya, dans une carrière près de Mandera, ville proche de la frontière somalienne, et abattu les ouvriers. Cette attaque a eu pour conséquence le limogeage du ministre de l’Intérieur kényan.