Surprises apportées par le président à l’office de la Nativité

15-01-2017 09:37 AM

Victor Salama


Dans ce qui est devenu une tradition depuis qu’il est devenu président de l’Égypte en juin 2014, le président Abdel-Fattah al-Sissi a fait une entrée surprise dans la cathédrale Saint-Marc à Abbassiya, au Caire, à la veille de Noël. Le Pape Tawadros II s’apprêtait à commencer la messe de minuit quand le président al-Sissi arriva.

La visite n’a pas été une «surprise» en ce sens qu’elle n’était pas inattendue, mais la nouveauté était que le président a été accueilli par le Pape Tawadros à son entrée à la cathédrale et l’y a accompagné au milieu des applaudissements des fidèles au son de la doxologie de la Nativité. Une jeune fille donna au président une couronne de fleurs qu’il reçut avec un sourire rayonnant et pendit autour de son cou puis souleva la petite fille et lui donna un baiser.

Le chef de l’Etat a offert une gerbe de fleurs au Pape commémorant les martyrs d’al-Boutrossiya.

Une autre surprise est venue dans le discours du président al-Sissi. Après les bons souhaits habituels aux coptes et au Pape, il fit deux annonces. Dans la première, il s’est excusé aux coptes que l’État et les forces armées avaient pris environ trois ans pour avoir tardé à restaurer les églises et établissements chrétiens qui avaient été attaqués et ruinés par les Frères musulmans le 14 août 2013. A cet égard, le président a déclaré que toutes les églises et les établissements chrétiens ont été restaurés, à l’exception des icônes dans deux églises – une à Minya et une à el-Ariche – qui étaient encore sous la restauration experte et devraient être achevées dans 10 jours.

Le président al-Sissi a affirmé qu’il soutenait la pluralité et la diversité et que, en confirmation, il annonçait alors que la nouvelle capitale égyptienne, actuellement en construction et prévue pour l’année prochaine, abriterait la plus grande église d’Egypte et la plus grande mosquée. Il a dit qu’il faisait déjà le premier don pour la réalisation de ce projet qui devait célébrer la diversité et la pluralité.

«Je tiens à dire que l’Égypte reviendra à sa grandeur historique», a déclaré le président. «Je suis certain de cela parce que nous travaillons fidèlement et honorablement pour apporter la paix, l’amour et la prospérité à tous. Ceci est en ligne avec ce que Dieu veut que nous fassions, donc je suis certain qu’il se produira, ” a-t-il assuré.

Enfin, le président al-Sissi a levé sa voix et son cœur dans la prière pour l’Egypte. «Je suis maintenant dans une maison de Dieu», dit-il. «Je prie pour que Dieu garde l’Égypte et s’occupe d’elle.» Il partit alors au milieu d’une ovation enthousiaste pour avoir apporté une expression sincère d’amour.

(Visited 1 times, 1 visits today)

commentaires

commentaires