La France financera des projets énergétiques en Egypte d’une valeur de 175 millions d’euros

29-12-2016 01:09 PM


La France financera des projets énergétiques en Egypte pour un montant de 175 millions d’euros, dont 150 millions d’euros pour les travaux d’électricité et 25 millions d’euros dans le secteur pétrolier, selon le secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, Jean-Marie Le Guen, lors de sa rencontre avec la ministre égyptienne de la Coopération internationale, Sahar Nasr, au siège du ministère.
 La future coopération conjointe entre l’Égypte et la France a été discutée lors de la réunion à laquelle a assisté l’ambassadeur de France en Égypte, André Parant.
Une déclaration du ministère a indiqué que Nasr a souligné les liens bilatéraux solides à tous les niveaux politiques et économiques, qui est considéré comme une base pour la coopération dans les domaines du financement du développement pour les projets dans tous les domaines.
Les deux responsables ont abordé la vision future de la coopération franco-égyptienne en matière de développement et discuté des nouveaux projets proposés au cours de la période à venir, y compris le développement du Tramway Raml à Alexandrie, des projets de soutien sanitaire dans tous les gouvernorats égyptiens.
Ils ont également examiné les développements des accords signés par le président Abdel Fattah al-Sissi et son homologue français, François Hollande, lors de la visite de ce dernier au Caire en avril.
 La France a réalisé plusieurs projets pivots en Égypte, y compris les trois lignes de métro, l’équipement du nouvel hôpital Qasr al-Aïni, l’installation du système d’information de la Bibliothèque Alexandrina, les centrales électriques, l’établissement et l’extension des centres de télécommunications fixes dans plusieurs gouvernorats, Les stations de drainage, développant le contrôle de la circulation aérienne, a dit Le Guen.
 Nasr a salué le rôle de l’Agence française de développement dans le renforcement des liens de coopération entre l’Égypte et la France et a soutenu plusieurs projets pivots dont la troisième ligne de métro au Caire avec ses deuxième et troisième phases ainsi que les petites et micro-entreprises par le Fonds social pour le développement.
 
Les projets soutenus incluent également la fourniture de gaz naturel aux maisons résidentielles, le soutien aux petites et moyennes entreprises dans l’agriculture, en plus d’améliorer l’eau potable et les services d’eaux usées.

(Visited 9 times, 1 visits today)

commentaires

commentaires