L’église al-Boutrossiya restaurée avant Noël

22-12-2016 01:59 PM


 
Le porte-parole de l’Eglise copte orthodoxe, le Père Boulos Halim, a annoncé que les célébrations de Noël se poursuivront comme d’habitude et ne seront pas annulées. Le Père Boulos a déclaré à cet égard: “L’Eglise confirme que les célébrations traditionnelles auront lieu. La douleur profonde causée par l’incident de Boutrossiya a été contrée par le confort divin abondant. L’Église a mis ses martyrs au repos avec une grande fierté; Ils ont témoigné au Christ pendant les moments les plus sacrés de la Sainte Messe. Ils se sont joints à d’autres Égyptiens qui ont sacrifié leur vie pour la nation. Notre chagrin n’est que pour ceux dont le cœur est consumé par la haine”.
«Nous allons ainsi organiser les cérémonies, tout comme nous nous tenons aux chaleureux sentiments que nous montrent les enfants de cette nation. Ces sentiments servent invariablement à nous unir”, a-t-il ajouté.
Par solidarité avec l’Église copte-orthodoxe, de nombreuses églises catholiques ont annulé les traditionnelles festivités organisées dans les paroisses autour de Noël.
« Plusieurs victimes étaient scolarisées dans nos écoles catholiques, nous connaissons leurs familles, et nos églises sont tout proches de celles des orthodoxes. Nous n’avons pas souhaité maintenir les spectacles de chants de Noël, les distributions de cadeaux aux enfants ou les réveillons organisés pour le Nouvel an », a expliqué le Père Rafic Greiche, curé de la grande paroisse saint Cyrille d’Héliopolis et directeur du bureau de presse de l’Église catholique d’Égypte.
Les célébrations liturgiques, elles, ont été maintenues, le 24 au soir comme le 25 au matin.
A noter qu’au lendemain de l’attaque, le Pape François a appelé, lundi 12 décembre, le patriarche copte Tawadros pour l’assurer de sa solidarité.
 « Nous sommes unis par le sang de nos martyrs ». C’est ce qu’a assuré le Pape François au Pape Tawadros II au cours de la conversation téléphonique.
Selon le président Abdel-Fattah al-Sissi, l’église de Boutrossiya (église Saint-Pierre et Saint-Paul) sera en bonne forme pour que les fidèles puissent y célébrer la messe de la Nativité copte le 6 janvier. Le président a ordonné que le département de la construction des Forces armées répare et rétablisse l’église à Abbassiya, au Caire, qui a fait l’objet d’une attaque terroriste.
La douleur de tous les Égyptiens était tangible. Sur le plan officiel, les condoléances sont venues de l’État et des organismes non gouvernementaux, des personnalités publiques et du corps diplomatique; Des représentants ont contacté la cathédrale Saint-Marc au Caire et les diocèses dans toute l’Egypte pour offrir leurs condoléances. Des veillées aux chandelles ont eu lieu dans plusieurs lieux publics au Caire pour rendre hommage aux martyrs.
L’église al-Boutrossiya, construite au début des années 1900 par la célèbre famille copte Boutros-Ghali et dont la crypte sert de lieu de sépulture pour la famille, a subi d’importants dommages. Une partie du plafond en bois est tombée, le verre des fenêtres était brisé, un certain nombre de fenêtres de fer-cadre ont été arrachées hors de leur place, l’entrée en bois incrustée au baptistère et l’autel latéral ont été endommagés, ainsi que les bancs en bois. Les colonnes de marbre et les icônes proches de l’explosion ont subi des dégâts, tout comme les mosaïques du sanctuaire et du baptistère, à cause des clous et des boulettes de métal qui avaient fait partie de la bombe et ont été jetés par l’explosion. Une équipe d’experts italiens en restauration d’icônes a été appelée au Caire pour traiter le travail sur les icônes.
Enfin, nous prions pour les victimes du terrorisme partout dans le monde. Nous sommes beaucoup plus similaires qu’il ne paraît.
 
 
(Visited 7 times, 1 visits today)

commentaires

commentaires