L’Ordre de la gloire et de la dignité décerné au Pape Tawadros

15-11-2022 09:41 PM


L’Église orthodoxe russe a présenté l’Ordre de la gloire et de la dignité à Sa Sainteté le Pape Tawadros II à l’occasion du dixième anniversaire de son intronisation sur le siège de Saint-Marc et de son soixante-dixième anniversaire, en reconnaissance des efforts de Sa Sainteté pour développer les relations entre les Églises copte et russe.

Le Pape Tawadros II, Pape d’Alexandrie et patriarche de la prédication de Saint-Marc, a reçu au siège pontifical au Caire, Son Eminence l’archevêque Anthony Volokolamsk, chef du département des relations extérieures de l’Église orthodoxe russe, accompagné du Père Stephan Igomenov, directeur du secrétariat des relations inter-chrétiennes du patriarcat de Moscou , et le Père Alexandre, Secrétaire de Son Eminence le Métropolite, afin de décerner à Sa Sainteté le Pape la médaille au nom de Sa Sainteté le Patriarche Cyrille, Patriarche de Moscou et de toute la Russie.

Son Eminence l’archevêque Anthony Volokolamsk a fait l’éloge des relations distinguées entre les églises copte et russe, et a salué le rôle de premier plan de Sa Sainteté le Pape Tawadros II dans le renforcement et la croissance des relations entre les deux églises.

Pour sa part, Sa Sainteté le Pape Tawadros a souhaité la bienvenue à la délégation russe et a exprimé sa fierté des relations amicales entre les églises copte et russe, ainsi que la profonde amitié qui unit les peuples égyptien et russe et sa joie pour le message de félicitations qu’il a reçu récemment de Sa Sainteté Cyrille, Patriarche de Moscou et de toute la Russie.

Il a également salué les activités mutuelles qui se déroulent entre les deux Églises par le biais du comité mixte de coopération entre les deux Églises, et a remercié l’Église russe d’avoir fourni des installations à l’Église copte pour y servir ses enfants et de fournir des lieux de prière. fondés et assumés pour la première fois par feu le patriarche Alexis II.

L’Ordre de la Gloire et de la Dignité a été créé en 2004 par une décision du Saint-Synode de l’Église russe dirigé par Sa Sainteté Alexis II, feu Patriarche de Moscou et de toute la Russie. Il s’agit de la deuxième plus ancienne décoration et la plus haute distinction de l’Église orthodoxe russe

Il est décerné aux chefs d’État et de gouvernement, aux chefs d’organisations internationales et intergouvernementales, aux chefs d’églises et de confessions, aux hommes d’État éminents et aux personnalités publiques pour leur contribution significative à la coopération inter-églises et inter-religieuse, pour promouvoir la paix et l’amitié entre les peuples.
À noter que le Pape Tawadros II s’était rendu en octobre 2014 à Moscou pour sa première visite au cours de laquelle il s’est entretenu avec le patriarche de Moscou, Cyrille du renforcement des relations entre les deux églises.
Lors de la rencontre au Patriarcat, Sa Sainteté le Pape Tawadros a évoqué le grand héritage de spiritualité et de tradition monastique au sein de l’Église orthodoxe russe et a commenté son rôle et son influence contemporains.
Les deux chefs d’Églises ont discuté de divers sujets, notamment de la vie sociale contemporaine, de la pastorale, de l’éducation et des questions de moralité, tout en abordant les événements qui touchent l’Égypte et la Russie.
Au cours de la réunion, un comité bilatéral conjoint a été créé. Il est dirigé par Sa Grâce l’évêque Sérapion de Los Angeles et Son Éminence le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du département des relations extérieures de l’Église du Patriarcat de Moscou. Ils ont présenté une proposition de plan au Pape Tawadros et au Patriarche Cyrille concernant la conversation et la collaboration en matière de vie spirituelle, de soins pastoraux, d’éducation et de ministère social entre les deux Églises.
Le 22 mai 2017, Sa Sainteté Tawadros II était en visite pour la seconde fois à Moscou où il a reçu le prix de la Fondation publique internationale pour l’unité des peuples orthodoxes.
En septembre 2022, à la salle du Haut Conseil de l’église du Christ Sauveur de Moscou, le patriarche Cyrille de Moscou et de toutes les Russies a rencontré les membres de la Commission de dialogue entre l’Église orthodoxe russe et l’Église copte, qui se réunissait en Russie.
« Nous tenons aux longues années de bonnes relations d’amitié qui lient nos Églises, et, bien entendu, à l’amitié entre Égyptiens et Russes qui existe depuis des siècles, a dit le patriarche Cyrille. Nous vivons actuellement une phase particulière des relations internationales qui, dans bien des cas, sont rompues, détruites, tendues, aggravées par des conflits, mais il faut rendre grâce à Dieu de ce que les relations entre nos Églises, et entre nos pays, la Russie et l’Égypte, d’ailleurs, restent bonnes et solides. »

Sa Sainteté a rappelé qu’en décembre 2021 le Saint-Synode de l’Église orthodoxe russe a fondé l’Exarchat patriarcal d’Afrique, nouvelle base pour le développement de la coopération avec l’Église copte sur le continent.
Le patriarche Cyrille a remercié les représentants de l’Église copte de leur aide dans la pastorale des expatriés russes du Caire et de Hourghada, notamment d’avoir mis à leur disposition une église dans le centre de la capitale égyptienne. « Je sais que la communauté de l’Église copte à Moscou a les mêmes besoins. J’ai donc pris la décision de mettre gracieusement à la disposition de la paroisse copte un bâtiment dans le centre historique de Moscou » a déclaré le patriarche.

Abordant le développement des relations bilatérales entre l’Église orthodoxe russe et l’Église copte, le patriarche Cyrille a constaté que la Commission avait déjà obtenu de bons résultats. Depuis sa création, il y a 8 ans, elle a mis en œuvre de nombreuses initiatives remarquables dans les domaines les plus variés.
« Je tiens à évoquer le projet d’échanges de visites annuelles de délégations monastiques. Ces délégations se composent de supérieurs et d’higoumènes des monastères les plus grands et les plus renommés de notre Église. Nous sommes aussi prêts à continuer à recevoir les groupes de pèlerins de votre Église désireux de venir voir la Russie » a dit Sa Sainteté.
Le primat a souligné l’importance de la collaboration entre les structures du Patriarcat de Moscou et l’Église copte travaillant dans la sphère médiatique.
« Ces dernières années, plusieurs équipes de tournage russes sont allées en Égypte filmer pour la télévision des documentaires sur les sanctuaires chrétiens et la vie de l’Église copte, s’intéressant aussi aux nouveaux martyrs qui sont morts pour leur foi et ont donné un exemple de sainteté. De notre côté, nous sommes prêts à recevoir des équipes de tournage égyptiennes, qui pourraient filmer des documentaires sur l’Église orthodoxe russe. »
Sa Sainteté a exprimé une appréciation positive de l’échange de vues des spécialistes ecclésiastiques de la sphère sociale, ainsi que du développement de la coopération des deux Églises dans le domaine de la coopération académique. A l’heure actuelle, de nombreux projets d’échanges d’étudiants et d’enseignants sont en cours de réalisation, ils participent ensemble à des conférences thématiques, il y a des échanges entre bibliothèques, écoles de chorale et écoles d’iconographie.

Le patriarche a aussi insisté sur la nécessité de reprendre les travaux entamés dans le cadre de la Commission mixte de dialogue théologique entre l’Église orthodoxe et les Églises orientales, ainsi que de poursuivre les consultations théologiques bilatérales entre l’Église orthodoxe russe et l’Église copte.
« Je pense que notre rencontre pourrait rendre encore plus efficace notre avancée les uns vers les autres dans le cadre du dialogue bilatéral », a dit le primat de l’Église orthodoxe russe.

De sa part, le métropolite Sérapion de Los Angeles a remercié le patriarche Cyrille de son accueil et de son soutien indéfectible à la Commission de dialogue entre les deux Églises. « Notre interaction dans le domaine de la pastorale des chrétiens russophones en Égypte et des coptes en Russie est un élément important de la coopération bilatérale. Nous sommes convaincus que sans la participation de l’Église orthodoxe russe, ce dialogue n’a aucun sens», a constaté le métropolite Sérapion.

(Visited 3 times, 1 visits today)

commentaires

commentaires