Dernières nouvelles

Sénégal : Karim Wade vers la liberté provisoire ?

Abdelmasih YOUSUF

24 Décembre 2014 7:57 pm

Après plus d’un mois de suspension, le procès de Karim Wade, fils de l’ex-Président du Sénégal, a repris à Dakar. Une reprise qui a été marquée par une requête de remise en liberté provisoire demandée par ses avocats.
Karim Wade va-t-il bénéficier d’une liberté provisoire ? C’est du moins le souhait de ses avocats qui, lors de la reprise du procès, ont sommé l’Etat de remettre en liberté leur client qui a déjà passé deux ans en prison, mettant en avant la présomption d’innocence ainsi que la durée de l’instruction.
Insistant sur la présomption d’innocence et la durée de l’instruction, les avocats de Karim Wade ont précisé que leur client doit sortir au plus vite de prison. Selon eux, rien ne prouve la culpabilité du fils d’Abdoulaye Wade, sa demande de liberté provisoire est donc légitime. “Au Sénégal, il n’y a aucun homme politique d’une telle envergure qui fait autant d’années en prison”, a précisé Maître Seydou Diagne, l’un des avocats de Karim Wade.
Une demande qui n’est pas du goût de la partie civile qui craint que Karim Wade ne réponde pas de ses actes. Pour les membres de la partie civile, libérer Karim Wade présente des risques de subordination envers les témoins, rapporte dakaractu. Le Procureur spécial en charge de l’affaire, Cheikh Tidiane Mara, s’est formellement opposé à cette demande de libération en demandant l’irrecevabilité ainsi que le rejet. Il estime que Karim Wade “a fait deux ans de prison, mais il encourt une peine de 10 ans ferme”. La Cour a mis en délibéré cette demande de liberté provisoire au lundi 29 décembre.
Le fils de l’ancien Président a été arrêté le 15 avril 2013 au Sénégal. Il est poursuivi pour enrichissement illicite. Depuis, il est en détention à la maison d’arrêt et de correction de Rebeuss.