Dernières nouvelles

La vente controversée des masques hopis est maintenue

Christine Ibrahim

12 Avril 2013 3:46 pm

La justice française a rejeté, vendredi 12 avril, la demande des Hopis desuspendre la vente aux enchères de 70 masques que ces Amérindiens La justice française a rejeté, vendredi 12 avril, la demande des Hopis desuspendre la vente aux enchères de 70 masques que ces Amérindiens considèrent comme sacrés, d’après leur avocat, Me Pierre Servan-Schreiber.
“La vente est maintenue”, a-t-il déclaré, alors que cette vente aux enchères doit setenir, vendredi en début d’après-midi, à l’Hôtel Drouot à Paris. “Nous faisons un recours devant le Conseil des ventes, l’autorité qui supervise la vente aux enchères, et qui peut théoriquement prendre la décision administrative de la suspendre”, a ajouté Me Servan-Schreiber, sans trop y croire.
Les avocats de l’association Survival International avaient engagé en urgence une procédure de référé pour stopper la vente. Deux musées de l’Arizona, dans le sud-ouest des Etats-Unis, et la tribu amérindienne hopi qui vit dans cet Etat, réclament l’annulation de cette vente de masques appelés “kachina” et considérés comme sacrés car ils représentent les esprits des ancêtres des Hopis.
Devant le tribunal des référés, les défenseurs des Hopis avaient expliqué jeudi que la vente devait être suspendue et les masques restitués parce que la loi française”interdit le commerce de certains types de biens comme les sépultures et les tombeaux”.