Dernières nouvelles

La tombée perpendiculaire du soleil sur le visage de Ramsès II

Christine Ibrahim

13 Février 2014 2:21 pm

Le tourisme archéologique est l##un des plus anciens genres touristiques en Egypte, car elle comprend un grand nombre des monuments et des musées pharaoniques, grecs et romains… Dès la découverte des anciens monuments égyptiens et le déchiffrement des alphabets hiéroglyphiques et jusqu##à nos jours,

 des nombreux touristes et missions archéologiques visite l’Egypte dans le but de jouir ses anciens monuments et civilisations représentés dans les musées nationaux, artistiques et archéologiques.
Le gouverneur d’Assouan, Mostafa Yousri tendra une conférence de presse dimanche le 16 février 2014 au siège du centre de la coopération internationale.
Ce Festival s’inscrit dans le cadre de la célébration du Gouvernorat d’Assouan par la tombée perpendiculaire du soleil sur le visage de la statue de Ramsès II au temple d’Abou Simbel.
Le temple de Ramsès II à Abou Simbel est témoin d’un phénomène astronomique et géométrique rare, où les rayons du Soleil entrent de la façade du temple pour une distance de 200m jusqu’au Saint des Saints et une distance de 60 m pour tomber d’une manière perpendiculaire sur le visage de la statue du Ramsès II.
La tombée perpendiculaire du soleil commence par le visage de la statue, puis elle se dirige vers la gauche où se trouve la statue de ” Râ Hour” et enfin elle couvre une grande partie de la statue de dieu Amon situé à l’intérieur du Saint des Saints… Un grand nombre des touristes viennent des quatre coins du monde dans la ville d’Assouan dans le but d’enregistrer ce phénomène rare et répété depuis des milliers d’années.
La tombée perpendiculaire du soleil sur le visage de Ramsès II constitue une preuve scientifique sur le développement des Anciens Egyptiens dans l’astronomie de manière à l’utiliser dans leur vie quotidienne, et sur leur connaissance des traits caractéristiques de la levée et de la couchée du Soleil tout au long de l’année solaire.
Il est à noter que ce phénomène se répète deux fois par an, dont la première est le 22 février pour annoncer le début de l’été, tandis que la seconde est le 22 octobre pour annoncer le début de l’hiver.