Dernières nouvelles

Une journée historique dans l'histoire de l'Eglise copte

4 Mars 2016 2:07 pm

 
Michael Victor
Le pape Tawadros II, Pape d’Alexandrie et Patriarche de la Prédication de Saint Marc Épiscopat, a exprimé son bonheur pour avoir présidé la veillée de prière en l’église Saint Marc à Clot Bey.
Le pape Tawadros II, Pape d’Alexandrie et Patriarche de la Prédication de Saint Marc, a exprimé sa joie pour l’ordination d’un nouvel archevêque métropolitain pour la ville sainte de Jérusalem .
Le pape a dit, dans la cérémonie d’ordination du nouvel archevêque de Jérusalem: «Nous sommes en un jour historique dans l’histoire de l’Eglise copte, et ce pour plusieurs raisons:
D’abord nous nous rencontrons à l’église Saint Marc, ancien siège pontifical, qui a demeuré ainsi pendant 200 ans, et c’est là  où a eu lieu l’ordination de huit des Pères des Patriarches dont le dernier fut le pape saint Cyrille VI.”
Il a en outre déclaré: “Nous sommes donc dans un endroit qui porte un parfum de l’histoire, du patrimoine et de l’esprit de sainteté et nous nous inspirons de l’esprit des Pères qui ont été ordonnés dans cette Église bénie.”
Le pape a énuméré les noms des Patriarches de Saint Marc dont l’ordination a été faite à cette Eglise, à savoir les papes Pierre VII, Démétrius, Cyril IV, Youannes, Makarios, Youssab et Cyrille VI.
Le pape a également dit: “Les circonstances et le hasard sont la raison pour laquelle nous nous sommes rencontrés dans ce lieu, à la suite de la restauration de la cathédrale et de l’échafaudage qui faisaient que cet édifice ne convenait pas pour y tenir cet événement.”
Il a ajouté: “La deuxième chose est que nous nous réjouissons de l’ordination d’un nouvel archevêque de Jérusalem après 3 mois de la mort d’Anba Abraham.” “La troisième chose est que nous avons six des évêques vénérables que les églises remercient en leur donnant le rang de métropolite en leur honneur,” a-t-il dit, ajoutant: “bien que la promotion ne soit pas un terme ecclésiastique, mais nous l’utilisons pour désigner le positif.”
Le pape a expliqué qu’il s’agissait d’un choix des nouveaux métropolites géographiquement comme suit: l’Anba Pavnotios de Samalout pour la Haute-Egypte (40 ans dans l’épiscopat), l’Anba Benyamin pour la Basse-Egypte (40 ans aussi bien dans l’épiscopat), l’Anba Tadros de Port-Saïd qui représente les villes du Canal qui a passé 40 ans dans l’épiscopat,  ainsi que de l’Amérique l’Anba Sérapion (30 ans dans l’épiscopat), et d’Europe l’Anba Kyrillos de Milan (30 ans dans l’épiscopat), et Anba Athanasios évêque français de MARSEILLE ET TOULON ET TOUTE LA FRANCE, un moine du monastère de Saint-Bishoy et a reçu le sacerdoce en 1974, et fut ordonné évêque en 1994.
Choix de l’archevêque de Jérusalem
Sa Sainteté le pape Tawadros II d’Alexandrie a dit que l’Anba de Jérusalem deviendra responsable de six pays: le Liban, la Jordanie, la Palestine, l’Irak, la Syrie, le Koweït, soulignant qu’il y a des Coptes vivant dans 12 pays d’Asie, et vu que les gouvernements de ces pays sont ouverts aux Égyptiens, et ils ont permis d’établir des églises sur leurs terres, et vu qu’il y a de plus en plus d’églises, il a été jugé convenable de limiter le nombre de pays relevant du nouvel évêque responsable des Coptes à six pays seulement.
Il a dit lors de son discours à la veillée de prière que le reste des pays qui étaient sous la présidence du Patriarcat de Jérusalem vont relever directement de la cathédrale, et l’Eglise enverra des Pères et des évêques pour y effectuer des missions pastorales.
Le pape a relaté l’histoire du Patriarcat de Jérusalem, en disant: “La propriété était sponsorisée par l’église syriaque à Jérusalem parce que nous sommes deux églises sœurs, puis a été nommé un archévêque de l’Église copte à Jérusalem et c’est ainsi que le Père Théodore deviendra le 22ème archevêque copte d’Ourachalim (Jérusalem)”.
Il a souligné que le choix par le pape d’un nouvel archevêque de Jérusalem est soumis à plusieurs critères tels que l’âge, la connaissance des langues couramment, en soulignant que les moines et les prêtres à Jérusalem ont donné le mandat au pape de choisir l’Anba de Jérusalem.
Théodore
Le moine Théodore al-Antouni – du monastère Anba Antonios dans le désert oriental de l’Egypte – a été consacré nouvel archevêque copte orthodoxe de Jérusalem et du Proche-Orient.
La cérémonie de consécration a eu lieu sous la conduite du pape Tawadros II le dimanche 28 février 2016.
Le Père Théodore est né en 1969 dans la ville méridionale d’Abou-Tig; son nom de naissance était Emad Timothée Charmoukh. Son père était un prêtre et il a trois frères, deux prêtres et un peintre; et deux sœurs, une pharmacienne et une enseignante. Leur père, le Père Timothée, était adjoint de l’Anba d’Abou-Tig, Sadafa, et al-Ghanayem pour près de 50 ans.
Le Père Théodore est connu pour sa belle voix angélique, et son intérêt particulier dans les hymnes coptes et la mélodie. Comme jeune homme, il a formé une chorale qui a remporté de nombreux prix et récompenses dans les concours de l’église. Son mentor et professeur a été le défunt Père Théophile du monastère de la Sainte Vierge à Al-Moharraq à Assiout.
Après avoir obtenu un diplôme en agronomie de l’Université d’Assiout il a étudié la pharmacie et a obtenu son diplôme en 1994. Il a ouvert plus tard une pharmacie, mais il ne fallut pas longtemps avant que le père Théodore ne choisisse de renoncer à tous les intérêts matériels et prendre les commandes au monastère Anba Antonios. Dans un geste de sacrifice, son père et sa famille l’ont emmené à Anba Youstous, abbé du monastère Anba Antonios, comme une offrande au Seigneur. Il a pris les commandes en 2008, et a été modeste, doux et aimé de tous.
Il a d’abord servi à la pharmacie du monastère , a ensuite rejoint la mission du monastère au Caire pour servir les pères âgés et malades. En 2012, il a été ordonné prêtre.
Il y a deux ans le Père Théodore a été choisi par le pape Tawadros II pour une bourse de quatre ans en Grèce. Il y a passé deux ans mais est maintenant de retour parce qu’il a été nommé par Anba Youstous et d’autres pour être le nouvel archevêque de Jérusalem après que le Métropolite Anba Abraham est décédé en novembre 2015.
Il a été une tradition presque ininterrompue que l’Anba de Jérusalem soit élu parmi les moines du monastère Anba Antonios. Le défunt Anba Abraham était une exception à la règle car il est venu du monastère Anba Bishoy dans le désert occidental.
Le nouvel  archevêque a pris le nom d’Anba Antonios, suivant l’exemple du Père des moines Saint Antoine.
Il sera responsable de prendre soin des lieux de culte et établissements coptes dans la ville sainte.