Dernières nouvelles

De l'Egypte à Beyrouth, les arméniens catholiques font leurs adieux à leur patriarche

Michael Victor

2 Juillet 2015 4:37 pm

 

Après une vie de service, de sainteté et de travail pastoral, Sa Béatitude le Patriarche Nersès des Arméniens catholiques au Liban s’est endormi dans le Seigneur le jeudi 25 Juin à l’âge de 75 ans. Etant donné que le patriarche est né en Egypte et a servi comme prêtre puis évêque jusqu’à son élection comme patriarche, les nouvelles de son départ avaient eu un impact profond dans les cœurs de tous les Arméniens en Egypte et tous ceux qui l’aiment. A cet égard, un office funèbre a été dirigé par SE Mgr Krikor Augustin Koussa, évêque d’Alexandrie de l’Eglise arménienne catholique en l’église Sainte Thérèse à Héliopolis, le dimanche Juin 28 pour le repos de l’âme du patriarche Nersès, avec la participation de l’Anba Ibrahim Ishac, le patriarche de l’Église copte catholique et Président du Conseil des Patriarches et évêques catholiques en Egypte. Ont assisté à la messe pour présenter leurs condoléances le Major général Medhat Abdel Hakam, délégué du Président de la République Abdel Fattah al-Sissi, et le pape Tawadros II, Pape d’Alexandrie et Patriarche de la Prédication de Saint Marc a délégué l’Anba Eremia, Mgr Hilarion, l’évêque Hermina, et Dr Guirguis Saleh, directeur des relations œcuméniques. De sa part, le Dr Cheikh Mohieddine Afifi a assisté en tant que représentant du Grand Imam d’Al-Azhar Dr. Ahmed Al-Tayeb. Etaient également présents Son Eminence Mgr George Bakar évêque des catholiques melkites en Egypte, Mgr Joseph Hannouch évêque de l’Eglise syrienne catholique en Egypte, Mgr Antonios Aziz, évêque de Guizeh et Fayoum des coptes catholiques, l’évêque Philippe Negm, chargé des affaires patriarcales des chaldéens catholiques en Egypte, le Père Rafiq Greich, chef du bureau de presse de l’Eglise catholique en Egypte, le patron de l’Eglise arménienne orthodoxe en Egypte, et un groupe de prêtres et de frères franciscains et des ordres religieux de diverses Sœurs en Égypte.
Pendant les saintes prières SE Mgr Krikor Koussa évêque d’Alexandrie de l’Eglise arménienne catholique a prononcé en arménien un mot de remerciement et condoléances à tous les participants, en guise d’adieu au patriarche Nersès. SB l’Anba Ibrahim Ishac, le patriarche de l’Eglise copte catholique a donné le sermon de la Divine Liturgie sur le Bon Pasteur. A cet égard, il a rappelé le service du patriarche depuis qu’il était un patron de l’Eglise arménienne en Egypte jusqu’à son service au le Conseil des Patriarches.
Le Liban fait ses adieux au Patriarche 
L’office funèbre et les prières autour de sa dépouille ont eu lieu le mardi 30 Juin. Le Liban, la communauté arménienne et le patriarcat arménien-catholique ont fait leurs adieux au catholicos patriarche Nersès Bedros XIX, décédé jeudi 25 juin à la suite d’une crise cardiaque. Il avait présidé la veille une messe à l’intention des chevaliers de l’Ordre de Malte et prononcé une homélie très remarquée, où il avait traité de la vocation du chrétien dans le monde d’aujourd’hui.
D’émouvantes obsèques ont été réservées au patriarche Nersès Bedros, dont le décès-surprise a provoqué une grande tristesse, de nombreuses personnalités affirmant avoir « perdu un ami ». Ont assisté aux obsèques, les représentants du Président de la Chambre, Nabih Berri et du Premier ministre, Tammam Salam, des responsables arméniens, des députés, des ministres, des diplomates et des dignitaires religieux. 
Le Vatican a tenu à s’associer à la cérémonie, qui s’est tenue en la cathédrale des Saints-Grégoire-et-Élie, place Debbas, en déléguant le cardinal Leonardo Sandri, préfet de la congrégation des Églises orientales. La République d’Arménie s’est également associée au deuil par le biais d’un représentant du président Serge Sarkissian.
Les patriarches orientaux catholiques et orthodoxes, conduits par le chef de l’Église maronite, étaient également présents à la cérémonie, ainsi que le catholicos Aram Ier et un représentant du catholicos de tous les Arméniens, Karékine II, venu d’Arménie pour l’occasion. Au nom de ses pairs, le patriarche Raï a prononcé une courte oraison funèbre du disparu, dont il a salué le zèle infatigable.
« Nous avons perdu un frère, un ami et un compagnon cher à notre cœur », a affirmé pour sa part, dans un message, le patriarche grec-melkite catholique, Grégorios III.
Des représentants du président de l’Assemblée nationale et du Premier ministre étaient également présents.
Alléger les souffrances 
Né au Caire le 17 janvier 1940, le patriarche Nersès Bedros a été ordonné prêtre le 15 août 1965 et élu évêque du Caire le 21 août 1990. Le synode des évêques arméniens-catholiques l’avait élu catholicos patriarche de Cilicie des arméniens-catholiques le 7 octobre 1999. Durant son pontificat de seize ans, le défunt patriarche a œuvré ardemment pour le rassemblement et la réorganisation de sa communauté, et a collaboré activement avec les chefs des Églises du Liban et du Moyen-Orient pour alléger les souffrances des peuples d’Orient livrés aux vicissitudes de la politique et de la guerre.
Un de ses mérites fut aussi le travail assidu entrepris avec ses frères évêques pour la proclamation par le pape François de saint Grégoire de Nareg comme docteur de l’Église universelle ainsi que l’organisation de la liturgie pontificale durant laquelle le souverain pontife reconnut publiquement les persécutions subies par le peuple arménien durant le génocide de 1915.
Dans les prochains jours, les membres du synode des évêques arméniens-catholiques seront appelés à se réunir pour élire un successeur du patriarche défunt.