Dernières nouvelles

Vastes activités pastorales du Pape Tawadros aux Pays-Bas

Rafik Baracat

7 Mai 2015 3:26 pm

 

 

Le Pape Tawadros II a célébré la liturgie du lancement de trois nouveaux sanctuaires dans la cathédrale de la Vierge Marie à Amsterdam en présence de Son Eminence Mgr Makarios, évêque général de Minia, Anba Makari évêque générale des Églises du Sud de Choubra et l’évêque Arsani des Pays-Bas.

 Sa Sainteté a prononcé un bref discours avant l’inauguration dans lequel il a expliqué la philosophie de l’inauguration et son idée en disant: “C’est un jour spécial dans la vie de l’Eglise que nous commençons par rendre grâce et nous récitons ensuite des psaumes exprimant la douceur de la maison de Dieu, puis sept prières en faveur de toutes les catégories de fidèles et ensuite nous formulons nos demandes et les souhaits des gens de la miséricorde en chantant les louanges et les espérances, pour que vous répondiez Amen et Alléluia, et nous faisons le signe de la croix sans onction de l’autel afin de le sanctifier, puis nous soulevons l’encens sur l’autel et faisons l’onction avec l’huile pour son inauguration

Le pape Tawadros II a également célébré samedi 2 mai la Divine Liturgie en l’Église du Grand Martyr Abou Seifeine à Amsterdam. Il a déclaré dans son homélie que la période de 50 jours dans laquelle nous célébrons la fête de Pâques est sous quatre formes de prière du matin chaque jour: Nous commençons bien en disant: “Levez-vous, fils de la lumière”; et chaque semaine le dimanche, nous disons: ” C’est le jour dont l’auteur est le Seigneur. Réjouissons-nous et jouissons de chaque mois: Le 29 de chaque mois, nous commémorons la résurrection chaque année: 50 jours, comme sur un long parcours de cinquante jours et nous fixons des badges blancs en guise d’expression de joie”.

Il a dit que la résurrection a déplacé les hommes de la mort à la vie, afin de nous réjouir de la résurrection qui a donné la vie humaine. Il a ajouté que la résurrection transforme la tristesse humaine en joie; vu que les trois Marie ont dit à l’aube du dimanche: “Qui nous roulera la pierre ?! Et ils ont trouvé la pierre roulée et le chagrin se transforma en joie. La résurrection est l’image: les disciples se sont réjouis quand ils ont vu le Seigneur. La résurrection nous aide à résoudre des problèmes, car ce qui est impossible pour les hommes est possible avec Dieu., Paul était un persécuteur de l’Eglise, mais quand il a connu le Christ, il est devenu connu comme un grand saint et a fini sa vie en martyr. Là où il y a la résurrection, rien n’est impossible”.

Le pape a en outre affirmé: “En face de la Résurrection rien n’est impossible… Réveille-toi, toi qui dors, lève-toi d’entre les morts, le Christ te donnera la lumière”…

Il a poursuivi: “Je tiens à vous voir en Egypte, l’Egypte où le christianisme a surgi par l’Eglise copte grâce à Saint-Marc”

D’autre part, le pape Tawadros II a célébré mardi 5 mai la Liturgie pour le lancement de l’Eglise de la Vierge et Saint-Arsanios, enseignant des enfants des rois à la Province de Zélande aux Pays-Bas, en présence de Son Eminence Mgr Makarios, évêque général de Minia, Anba Makari évêque générale des Églises du Sud de Choubra et l’évêque Arsani des Pays-Bas.

Pendant la prière le maire de la Province de Zélande Camp Sapele a rendu visite à l’église pour accueillir le Pape et lui adresser ses félicitations pour l’inauguration de l’église et il a assisté à la messe.

Par ailleurs, le Premier ministre Ibrahim Mehleb a informé le pape Tawadros II, qui était en visite aux Pays-Bas, que l’Autorité générale des routes, des ponts et du transport terrestre a commencé à construire une nouvelle route qui est prévue pour relier Le Caire à l’oasis de Fayoum, ajoutant que la route va passer par le monastère Saint Macaire à Wadi al-Rayane.

A cet égard, le pape a exprimé à Mehleb le soutien de l’Eglise à des projets de développement nationaux qui servent les citoyens, ajoutant que le gouvernement a le droit de gérer le problème tout en préservant la nature sainte et archéologique du lieu.

 Une déclaration de l’Eglise a dit qu’il a appelé les habitants vivant sur des terres qui ne leur appartiennent pas à tenir compte de l’intérêt public.

Le Pape Tawadros II a quitté la capitale néerlandaise mercredi, au terme de sa visite en la république des Pays-Bas, où il a effectué le lancement de cinq églises et plusieurs sanctuaires, et a ouvert un certain nombre de centres de service. Il a également assisté à une variété d’activités dans plusieurs églises et a rencontré les fidèles des éparchies dans plusieurs Provinces ainsi que des jeunes et des responsables.

Le pape s’est rendu en Italie, où il a tenu une conférence élargie pour les prêtres de l’Europe, accompagné par l’évêque Anba Arsana des Pays-Bas et le secrétaire de Sa Sainteté, Anba Angelos Isaac et le porte-parole officiel de l’Eglise copte orthodoxe Mgr Paul Halim.