Dernières nouvelles

La Fête de l'Ascension

10 Juin 2016 9:16 am

 
L’Église copte orthodoxe célèbre la fête de l’Ascension samedi prochain, le quarantième jour dans les Saints cinquante jours. Elle est considérée comme l’une des sept grandes fêtes du Seigneur. Ce jour-là, le Seigneur est monté par sa puissance divine au ciel et s’est assis à la droite du Père. Après sa résurrection, le Seigneur a préparé ses disciples pour le service de la prédication et l’a fait pendant une période de trente-neuf jours. Il leur a aussi appris les mystères du Royaume de Dieu. Par sa résurrection, Il a donné à l’humanité le don spirituel le plus précieux: vivre une fois de plus avec Dieu. Il a donné à notre nature humaine un vêtement spirituel pour nous préparer à la vie éternelle, sans douleurs, ni souffrance, et ni les péchés du corps. Après qu’Il a révélé la nature de ce nouveau corps à travers ses fréquentes apparitions, et a guidé les disciples dans la voie de service, il est monté au ciel, leur déclarant qu’ils étaient prêts à le servir. Les disciples ont ensuite prié et loué Dieu en attendant de recevoir le Saint-Esprit. Par conséquent, ils se mirent à prêcher au nom de Jésus-Christ dans tous les coins du monde.
L’ascension du Christ lui-même faisait partie de son plan pour notre ascension aussi bien. Il est monté pour nous préparer une place dans Son Royaume. Il est monté avec notre corps humain pour nous donner la possibilité de monter aussi bien. Il est monté afin qu’Il puisse nous accueillir et nous glorifier avec Lui. Il “nous a ressuscités avec lui et nous a assis avec lui dans les lieux célestes en Jésus-Christ» (Eph 2:. 6). Le Seigneur a fait trois promesses concernant son ascension. La première était: “Cependant je vous dis la vérité: Il est à votre avantage que je parte; car si je ne pars pas, le Paraclet ne viendra pas à vous; mais si je pars, je vous l’enverrai » (Jn. 16: 7). La deuxième promesse était: «Je ne vous laisserai pas orphelins; Je viens à vous » (Jn. 14:18). Sa troisième promesse était: «Moi, quand je serai élevé de la terre, je tirerai tous les hommes à moi” (Jn. 12,32). Pour cette raison, nous nous réjouissons de ce jour où le Seigneur Jésus-Christ leva les yeux de la poussière de la terre, afin que nous puissions diriger nos pensées vers les choses spirituelles concernant la vie éternelle ci-dessus. Les disciples eux-mêmes » regardaient vers le ciel» (Actes 1:10). Nos pensées ont été dirigées vers le ciel, et notre objectif est de vivre avec le Christ dans Son Royaume.
Dans son ascension vers le ciel, le Christ est assis à la droite du Père avec la puissance et la gloire. Daniel le prophète avait prophétisé cela dans une vision, comme il “regardait dans les visions de la nuit, je l’ai vu un comme un être humain venir avec les nuées du ciel. Et il est venu à une ancienne et a été présenté devant lui. Pour lui ont été données la domination, la gloire et la royauté, afin que tous les peuples, nations et langues le servent. Sa domination est une domination éternelle qui ne passera pas, et sa royauté est une qui ne sera jamais détruite » (Dan. 7: 13-14). Par assis à la droite du Père veut dire que l’égalité entre Lui et le Père est éternel. Puisque le Christ était avec Dieu avant tous les siècles, il était tout Christ aussi bien pour qu’ils soient un. Il a pris de ce qu’est le Père dans la gloire et la puissance, ainsi que ce qu’était Christ avant de se vider afin de prendre la forme d’un serviteur. Par conséquent, l’ascension du Seigneur Jésus-Christ et son assise à la droite du Père est une déclaration de Son règne éternel, et un moyen de puissance pour nous de vaincre le péché.
Rite
Pendant les Vêpres et le Premier élevage de l’encens pour la fête de l’Ascension, les prières commencent comme d’habitude, et les versets des Cymbales spécifiquement pour la fête de l’Ascension sont chantés dans un air joyeux. Les doxologies tant de la Résurrection et de l’Ascension sont chantées, suivies par d’autres doxologies appropriées. Le Psaume est chanté dans la mélodie joyeuse mineure, suivie de la réponse du Psaume de la fête; et après la lecture de l’Évangile, la réponse évangélique pour la fête de l’Ascension est chantée. Dans la conclusion de la prière, le Canon de conclusion de la fête est chanté.
Quant à la Divine Liturgie de la fête de l’Ascension; elle commence avec les prières Agpeya des troisième et sixième Heures, qui sont suivies par le placement de l’Agneau, et l’hymne Alléluia est ensuite chanté. Après l’absoute des Servites, Tai soury est chanté, suivi par le Hiten qui comprend les versets spécifiques pour la fête de la Résurrection, dans l’ordre suivant: le premier est dit à la Vierge; le second à l’Archange Michel, qui est spécifique à la Résurrection; puis les armées célestes; puis le verset pour Joseph de Nicodème, et Marie-Madeleine, qui est également dit en particulier pendant les jours des Saints Cinquante jours; puis le reste des versets communs sont chantés. Après la lecture de l’Épître catholique, la réponse Praxis de la fête de l’Ascension est chantée, suivie par la lecture de la Praxis. Les prêtres et les diacres passent par une procession autour de l’autel trois fois, alors qu’ils chantent les hymnes de la procession de la fête de l’Ascension. Après la lecture de l’Evangile, la réponse à l’Evangile de la fête est chantée.
Que les bénédictions de cette fête soit avec nous tous. Amen.