Dernières nouvelles

La cathédrale Saint Marc accueille Noël avec de nouvelles icônes

- Nevine Gadallah - Photo Michael Ayad Boulos

15 Janvier 2017 12:45 pm

Alors que le Pape Tawadros II célébrait la messe de minuit pour Noël copte la veille du 7 janvier à la cathédrale Saint-Marc à Abbassiya, au Caire, la congrégation copte a été donnée un aperçu de la première phase de la rénovation exécutée dans la cathédrale. Cela comprenait de nouvelles icônes peintes dans le dôme intérieur et le sanctuaire principal qui abrite le maître-autel et la niche face à lui; cette niche de l’Église copte est connue sous le nom de «Père du Père».
La cathédrale Saint Marc à Abassiya est le siège du Patriarcat copte orthodoxe. Il est fermé au public depuis environ 18 mois, puisqu’il est réaménagé pour son jubilé d’or en juin 2018. La rénovation comprend de nouveaux icônes pour couvrir les murs de l’église. La cathédrale possédait déjà des icônes sur son iconostase, mais maintenant toute l’église obtient de nouvelles icônes qui devraient avoir une apparence unifiée et une palette harmonieuse. Les anciennes icônes se maintiennent encore, mais seront enlevées et utilisées à d’autres fins selon la décision du Pape Tawadros II. Ces vieilles icônes sont en elles-mêmes des joyaux de l’art copte, dessinées conjointement par les éminents iconographes Youssef Latif (1921 – 2013) et son épouse Bodour Nassif (1921 – 2012)
Le dôme intérieur de la cathédrale a été dessiné par l’artiste Ayman William; Son thème s’étend le long de l’hôte céleste. William a été l’un des artistes qui ont travaillé sur la cathédrale de l’Hôte céleste à Charm el-Cheikh et a également peint des icônes dans des cathédrales au Koweït, aux Émirats arabes unis et à San Francisco.
Le groupe qui a dessiné l’icône dans le sein du Père était dirigé par l’iconographe Ermiya al-Qattsha. Le groupe est composé de cinq membres qui agissent à titre de dirigeants de quelque 13 artistes.