Dernières nouvelles

Unis par l’œcuménisme du sang

14 Mai 2015 2:25 pm

Le pape François a adressé un message à Sa Sainteté Tawadros II, chef de l’Église copte orthodoxe, au deuxième anniversaire de leur rencontre 
 « Aujourd’hui plus que jamais, nous sommes unis par l’œcuménisme du sang, qui nous encourage davantage sur le chemin de la paix et de la réconciliation », a affirmé le pape François dans son message.
Pour le second anniversaire de leur rencontre (10 mai 2013), il a invité les chrétiens, actuellement « confrontés à des défis similaires », à collaborer, en particulier « en ce qui concerne les mariages mixtes ».
Il a fait aussi mémoire « des fidèles coptes récemment martyrisés au nom de leur foi chrétienne » : « Que le Seigneur les accueille dans son royaume ».
Il a en outre fait valoir que c’est en rendant grâce au Seigneur qu’il évoque les progrès que faits sur le chemin de l’amitié, unis par un même baptême. “Bien que la communion des deux Eglises soit encore imparfaite, ce qu’elles ont fait en commun est plus grand que ce qui les divise”, a-t-il noté. “Puissions-nous persévérer dans notre cheminement vers la pleine communion et grandir dans l’amour et la compréhension”, a-t-ajouté.
Le pape François a estimé qu’il est particulièrement encourageant de voir que la Commission internationale conjointe pour le dialogue théologique entre l’Église catholique et les Églises orthodoxes orientales a récemment finalisé le document sur L’exercice de la communion dans la vie de l’Église primitive et ses implications dans leur recherche de la communion aujourd’hui. Il s’est dit certain que Sa Sainteté le pape Tawadros partage avec lui l’espérance que ce dialogue vital se poursuivra et portera des fruits abondants. Il s’est déclaré reconnaissant pour la volonté du patriarcat du Siège de Saint Marc de tenir la prochaine réunion de la Commission au Caire.
“Les chrétiens à travers le monde sont confrontés à des défis similaires qui exigent que nous travaillions ensemble pour affronter ces problèmes. J’apprécie que vous ayez nommé l’an dernier un délégué pour participer au synode extraordinaire des évêques consacré à la famille. J’espère que notre coopération dans ce domaine se poursuivra, en particulier en ce qui concerne les mariages mixtes”, a-t-il fait constater.