Dernières nouvelles

Les Foley rendent hommage à leur fils

Michael Victor

28 Août 2014 10:08 am

 

 

Dimanche 24 août, les parents de James Foley, le journaliste américain exécuté par un groupe de djihadistes en Syrie, ont rendu hommage à leur fils lors de ses obsèques à Rochester, dans le New Hampshire.

Peu avant la messe en l’église Our Lady of the Rosary, à Rochester, John et Diane Foley ont confié combien ils espéraient que leur fils, tué à 40 ans, devienne un exemple pour ceux qui défendent la liberté de la presse et la paix dans le monde.

“James défendait l’amour et l’espoir ,il était parti en Syrie pour être témoin de la souffrance afin que le monde sache et fasse quelque chose pour alléger leur peine””, a déclaré la mère du journaliste, Diane Foley, devant plusieurs centaines de personnes. ” Il y a tant de gens qui souffrent au Moyen-Orient en ce moment, et il y a de nombreux otages en captivité, alors cette messe est pour tous ceux qui espèrent la paix et est aussi à la mémoire de Jim “, a-t-elle ajouté.

“Nous prions pour les otages restants et en particulier pour Steven Sotloff. Nous gardons espoir que quelque chose sera fait pour lui épargner pareille fin “, a poursuivi le père de James Foley. Steven Sotloff, journaliste américain de 31 ans, était détenu avec leur fils. Il a été menacé de mort sur la vidéo de la décapitation de James Foley. Diane et John Foley ont enfin rappelé que leur fils, qui travaillait pour l’AFP et le site du ” GlobalPost “, était un homme engagé. Il avait notamment réuni des fonds pour financer une ambulance pour des civils syriens et pour la famille d’Anton Hammerl, un collègue sud-africain tué en Libye.

Le couple a expliqué vouloir fonder une organisation caritative pour protéger les journalistes indépendants en zone de guerre, et a précisé que l’université Marquette, dont leur fils était diplômé, était en train d’ouvrir une bourse à son nom.