Dernières nouvelles

Mandela "fait des progrès lents mais réguliers"

Michael Victor

12 Août 2013 1:13 pm

Nelson Mandela, hospitalisé depuis plus de deux mois à 95 ans, “fait des progrès lents mais réguliers”, mais “est toujours dans un état critique”, a indiqué dimanche la présidence sud-africaine

Nelson Mandela, hospitalisé depuis plus de deux mois à 95 ans, “fait des progrès lents mais réguliers”, mais “est toujours dans un état critique”, a indiqué dimanche la présidence sud-africaine.”L’ancien président Nelson Mandela est toujours soigné dans un hôpital de Pretoria et les médecins ont indiqué au président Jacob Zuma” qu’il “fait des progrès lents mais réguliers”, a indiqué la présidence dans un communiqué.”L’équipe médicale a également rappelé que, bien que sa santé s’améliore régulièrement, Madiba restait dans un état critique”, a-t-elle ajouté, appelant le héros de la lutte anti-apartheid de son nom de clan, affectueusement adopté par les Sud-Africains.”Continuons à prier pour le rétablissement de Madiba et pour sa santé”, a déclaré le président Zuma, cité dans le communiqué.Le président sud-africain, théoriquement la seule personne habilitée à donner des nouvelles de son illustre prédécesseur, n’en avait pas donné depuis le 31 juillet.Zindzi, la plus jeune des filles de Nelson Mandela, a indiqué vendredi à la télévision publique SABC qu’il est “chaque jour plus alerte, plus réceptif”, et est désormais capable de quitter son lit pour s’asseoir quelques minutes par jour.Winnie Madikizela-Mandela, ex-femme de Mandela et mère de Zindzi, avait indiqué jeudi qu’il respirait “normalement”, alors que des visiteurs avaient affirmé en juillet qu’il était sous assistance respiratoire.Les deux ont souligné qu’il n’était pas sur le point de mourir.Agé de 95 ans, Nelson Mandela a été hospitalisé en urgence le 8 juin pour une infection pulmonaire. Il a frôlé la mort fin juin, son état étant considéré comme “critique” depuis le 23 juin. La présidence fait depuis état de progrès réguliers, mais refuse d’entrer dans les détails en invoquant le secret médical.Les problèmes pulmonaires de Mandela sont probablement liés aux séquelles d’une tuberculose contractée pendant son séjour sur l’île-prison de Robben Island, au large du Cap, où il a passé dix-huit de ses vingt-sept années de détention dans les geôles du régime d’apartheid.