Dernières nouvelles

Les dessins animés français sur la ligne de départ des Oscars

17 Novembre 2016 1:53 pm

Des coproductions françaises sont en lice pour l’Oscar du meilleur film d’animation dont “Le petit Prince” et “Ma vie de courgette”
Une brassée de coproductions françaises sont en lice pour l’Oscar du meilleur film d’animation dont “Le petit Prince” et “Ma vie de courgette”, aux côtés de poids lourds de Disney comme “Le Monde de Dory” ou “Zootopie”.
Au total concourent un record de 27 films, a indiqué vendredi dans un communiqué l’Académie des arts et sciences du cinéma, qui remet les prestigieuses statuettes.
“Le Petit Prince”, adaptation du roman poétique d’Antoine de Saint-Exupéry produite par le trio Dimitri Rassam, Aton Soumache et Alexis Vonarb, est le plus gros succès international en 20 ans pour un film d’animation hexagonal.
Il a déjà reçu le César du meilleur film d’animation et avait été projeté hors compétition au festival de Cannes.
“Mune, le gardien de la lune”, qui était sorti en 2014 en France, se lance aussi dans la course pour les prochains Oscars, a confirmé une porte-parole d’Unifrance. Mune Le gardien de la lune : Dans un monde Fabuleux, Mune, petit faune facétieux, est désigné bien malgré lui gardien de la lune : celui qui apporte la nuit et veille sur le monde des rêves. Mais il enchaîne les catastrophes et donne l’opportunité au gardien des ténèbres de voler le soleil. Avec l’aide de Sohone, le fier gardien du soleil et la fragile Cire, Mune part alors dans une quête extraordinaire qui fera de lui un gardien de légende !
Le franco-suisse “Ma vie de courgette”, conte délicat sur la tolérance à travers la quête de bonheur d’un petit garçon défavorisé, représente par ailleurs la Suisse dans la course à l’Oscar du meilleur film en langue étrangère. Courgette n’a rien d’un légume, c’est un vaillant petit garçon. Il croit qu’il est seul au monde quand il perd sa mère. Mais c’est sans compter sur les rencontres qu’il va faire dans sa nouvelle vie au foyer pour enfants. Simon, Ahmed, Jujube, Alice et Béatrice : ils ont tous leurs histoires et elles sont aussi dures qu’ils sont tendres. Et puis il y a cette fille, Camille. Quand on a 10 ans, avoir une bande de copains, tomber amoureux, il y en a des choses à découvrir et à apprendre. Et pourquoi pas même, être heureux.
 
“Avril et le monde truqué” (franco-belgo-canadien), adapté de l’univers de Jacques Tardi, “Phantom Boy” (franco-belge), “Tout en haut du monde” (franco-danois) ou “La tortue rouge” (franco-belgo-japonais) sont également candidats. 1941. Le monde est radicalement différent de celui décrit par l’Histoire habituelle. Napoléon V règne sur la France, où, comme partout sur le globe, depuis 70 ans, les savants disparaissent mystérieusement, privant l’humanité d’inventions capitales. Ignorant notamment radio, télévision, électricité, aviation, moteur à explosion, cet univers est enlisé dans une technologie dépassée, comme endormi dans un savoir du XIXème siècle, gouverné par le charbon et la vapeur. 
C’est dans ce monde étrange qu’une jeune fille, Avril, part à la recherche de ses parents, scientifiques disparus, en compagnie de Darwin, son chat parlant, et de Julius, jeune gredin des rues. Ce trio devra affronter les dangers et les mystères de ce Monde Truqué. Qui enlève les savants depuis des décennies ? Dans quel sinistre but ?
Ils se mesureront à trois films du géant des dessins animés Disney: “Le monde de Dory”, “Zootopie” et “Vaiana, la légende du bout du monde”, qui sort le 30 novembre en France.
Disney a remporté l’Oscar les quatre années passées, l’an dernier pour “Vice-Versa” et avant cela pour “Les nouveaux héros”, “La reine des neiges” et “Rebelle”.
“Kung Fu Panda 3″, “Angry Birds: Le film”, “L’âge de glace: les lois de l’Univers”, ou le provoquant “Sausage party”, font aussi partie des prétendants, tout comme le spectaculaire “Kubo et l’armure magique”, mélange de technologie de stop motion et d’effets spéciaux numériques.
Parmi les autres pays représentés, on compte l’Emirati “Bilal”, le néozélandais “25 April”, les japonais “Miss Hokusai” et “Your name” ou le canadien “La bataille géante de boules de neige”, qui ne sort que le 21 décembre en France.
Les finalistes pour toutes les catégories récompensées seront annoncés le 24 janvier et la 89ème cérémonie des Oscars aura lieu le 26 février au Dolby Theatre d’Hollywood                                                           
 
                                                                                                  AFP