Dernières nouvelles

L'acteur aristocrate du cinéma Youssef El-Assal tué par des voyous

20 Novembre 2014 4:40 pm

 
Il s’est limité dans des rôles aristocratiques que nous voyons sur l’écran, et nous l’avons vu dans des fonctions importantes ou d’un “khawaga” (étranger) ou d’un Pacha.
Youssef El-Assal, qui travaillait dans une compagnie aérienne a fait aussi ses débuts à travers l’aviation si nous revenons 30 ans en arrière, nous nous souviendrons dans les dernières scènes du film “Festwet el nas el ghalaba” (le brave homme des pauvres gens) du capitaine qui met en garde à l’auditoire que l’avion Oscar va revenir.
Le temps de démarrage de sa carrière fut avec le monstre de l’écran Farid Chawki dans une petite scène, puis il a joué un rôle plus important dans le film “Serpents” avec Adel Adham dans lequel il a interprété le rôle d’un étranger qui fait un pacte afin de faciliter le passage des antiquités en contrebande.
Il a encore incarné le rôle de pilote dans le film «puits de trahison» avec Nour El-Chérif, Ezzat Alayli et Hoda Ramzy.
Il a également participé à de petits rôles comme celui d’administrateur de pension française dans le film “Réseau de la mort” avec Farouk Al-Fichawi et Nadia el-Guendi. Il a également joué dans des rôles d’agent de renseignement dans le film “Les courageux” avec Mahmoud Yassine.
Il fit partie d’une œuvre dramatique longtemps associée à l’esprit des gens qui est le feuilleton «La famille du Hag Metwally”où il incarnait le rôle du bijoutier qui écoute les paroles de Nour El-Chérif tout au long de l’épisode, jusqu’à ce qu’il a aidé à fabriquer de l’or inauthentique à sa femme profiteuse.
Il a ensuite marqué sa présence dans le rôle de Levy Murdoch dans la série «Le temps d’Emad al-Dine» avec Dalal Abdelaziz et Abdel Moneim Madbouly. Il prit ensuite part à des rôles dans des drames comme le charismatique officier anglais avec Mohamed Sobhi dans “Cavalier sans cheval”, directeur étranger de l’hôtel dans “Morceaux d’amour” avec Nabila Ebeid et Khawaga Hilson dans la série “Places dans le cœur”.
Youssef El-Assal a ensuite continué à fournir une variété d’œuvres dramatiques plutôt sympa. Et voici que nous avons appris des nouvelles indiquant son meurtre à l’intérieur de son appartement à Héliopolis, après une attaque par des voyous qui ont pris d’assaut son domicile afin de le voler.
Adieu acteur aristocrate qui nous a fait vivre les beaux temps d’antan et que Dieu réconforte sa famille et ses amis…