Dernières nouvelles

L'Egypte partenaire crucial des Etats-Unis

8 Novembre 2013 12:35 pm


Le secrétaire d##Etat américain, John Kerry s##est rendu pour la première fois en Egypte depuis la destitution du président Morsi. Le chef de la diplomatie américaine a rencontré

  des responsables de l’Etat et, à la veille de l’ouverture du procès du chef de l’Etat déchu, il a évoqué le processus de transition politique. Il a affirmé que les Etats-Unis étaient déterminés à “continuer à travailler” avec le gouvernement égyptien. Estimant que “les relations américano-égyptiennes ne peuvent être résumées à l’assistance”, Kerry a ajouté que “l’aide américaine directe au peuple égyptien continuerait à aider à lutter contre le terrorisme”. De son côté, Fahmy qui avait récemment qualifié de “tendues” les relations égypto-américaines a dit croire après les entretiens avec le secrétaire d’Etat américain qu’il y a de bons indicateurs montrant la recherche de la reprise de ces relations de façon positive”
 
Kerry a également rencontré le président par intérim Adly Mansour de même que le chef de l’armée, le général Abdel Fattah Al-Sissi, et a aussi fait état de rencontres avec des acteurs de la société civile. Le secrétaire d’État a discuté avec ces responsables de la transition politique promise par la feuille de route et de ses avancées, afin de déterminer quand “il sera possible de lever le gel de la livraison de certains équipements” militaires notamment, a indiqué un haut responsable du département d’État.
 Kerry a plaidé, a-t-il ajouté, pour que la transition soit “démocratique”. La feuille de route -qui prévoit un référendum sur une nouvelle Constitution, actuellement en cours de rédaction, puis des élections législatives et présidentielle d’ici mi-2014- “est mise en œuvre, du mieux que nous puissions en juger”, a dit Kerry, en appelant à des élections “libres et justes”.