Dernières nouvelles

L’Egypte parraine un accord pour un cessez-le-feu à Gaza

28 Août 2014 10:01 am

 

Israël et le Hamas ont annoncé un accord pour un cessez-le-feu permanent au 50e jour d’une guerre qui a fait plus de 2.000 morts palestiniens, près de 70 côté israélien et dévasté la bande de Gaza. Le cessez-le-feu est entré en vigueur depuis mardi, a précisé Sameh Choukri le ministère des Affaires étrangères. Plusieurs dirigeants du Hamas, le mouvement qui contrôle la bande de Gaza, et du Jihad islamique, la deuxième force dans l’enclave palestinienne, sont apparus en public, pour la première fois depuis le début de la guerre avec Israël il y a 50 jours.

Le ministère des Affaires étrangères Sameh Choukri a indiqué dans un communiqué que l’Etat hébreu avait autorisé l’entrée à Gaza d’aide humanitaire et de matériel de reconstruction. Selon des représentants palestiniens au Caire, la proposition égyptienne sur laquelle les deux camps se sont entendus prévoit, outre la trêve, l’ouverture immédiate des points de passage entre Gaza, Israël et l’Egypte, ainsi qu’un élargissement de la zone de pêche palestinienne en Méditerranée. Dans un second temps, un mois après l’arrêt des combats, Israéliens et Palestiniens devraient entamer des négociations sur la construction d’un port à Gaza et sur la libération de membres du Hamas détenus par Israël en Cisjordanie occupée, ont-ils ajouté.

Le ministère des Affaires étrangères s’est contenté d’indiquer dans son communiqué que les pourparlers indirects reprendraient au Caire dans un délai d’un mois suivant l’entrée en vigueur du cessez-le-feu.

 L’annonce, faite officiellement par le président palestinien, Mahmoud Abbas, a été confirmée par des sources gouvernementales israéliennes et saluée par les Etats-Unis et l’Organisation des Nations unies. L’accord a été accueilli par des scènes de liesse dans la bande de Gaza.

Dans un second temps, un mois après l’arrêt des combats, Israéliens et Palestiniens devraient engager des négociations sur la levée du blocus, la démilitarisation de Gaza, la construction d’un port à Gaza et la libération de membres du Hamas détenus en Cisjordanie occupée, ajoutent les négociateurs.

Les Etats-Unis ainsi que les grands pays européens y compris la France, l’Allemagne et la Grande Bretagne, se sont félicités de cet accord, souhaitant ”que le cessez-le-feu soit réellement durable et viable”. “Nous considérons cela comme une occasion, pas comme un acquis. Il reste une longue route à faire, nous en sommes conscients et nous nous y engageons les yeux grands ouverts”. Ban Ki-moon, secrétaire général de l’Organisation des Nations unies, a également souhaité que le cessez-le-feu soit durable et qu’il ouvre la voie à un processus politique entre Israël et les Palestiniens.

Au lendemain de l’entrée en vigueur d’un cessez-le-feu illimité dans la bande de Gaza, un convoi du Programme alimentaire mondial (Pam) en provenance d’Egypte a pu pénétrer mercredi dans l’enclave palestinienne via le point de passage de Rafah, ce qui n’était pas arrivé depuis 2007, annonce l’organisation humanitaire.

Les 18 camions partis d’Alexandrie transportaient 15.600 colis alimentaires qui permettront de nourrir 150.000 personnes pendant cinq jours. “C’est la première fois que le Pam utilise le point de passage de Rafah depuis le début du blocus de Gaza en 2007″, souligne-t-il.

“Nous sommes reconnaissants au gouvernement de l’Egypte d’avoir ouvert le passage de Rafah et d’avoir permis au Pam de se procurer de la nourriture en Egypte”, a déclaré Mohamed Diab, directeur régional de l’organisation.