Dernières nouvelles

Ban Ki-moon quitte le siège de l'ONU

4 Janvier 2017 3:06 pm

Après dix années au service de l’Organisation des Nations Unies, le Secrétaire général, Ban Ki-moon, a quitté vendredi le siège de l’organisation à New York sous les applaudissements du personnel onusien et des représentants des Etats membres.
Dans son dernier discours au siège de l’ONU, M. Ban a remercié le personnel des Nations Unies pour son travail acharné. « Merci pour votre engagement, merci pour votre leadership pour l’humanité », a dit le Secrétaire général. « Vous avez travaillé jour après jour. Et je vous remercie. Cela m’a vraiment motivé. Cela m’a donné de la motivation pour travailler de plus en plus fort », a-t-il déclaré.
Devant ceux dont il se dit très fier de pouvoir les appeler « mes collègues », M. Ban a rappelé les quatre principes qui ont guidé son travail de Secrétaire général des Nations Unies au cours des dix dernières années : fixer des priorités et rester concentrés, ne jamais abandonner, maintenir l’attention sur les gens et défendre celles et ceux laissés pour compte.
Pour le huitième Secrétaire général, ses deux mandats à la tête de l’ONU furent un privilège de servir les peuples du monde. « Et ce fut un honneur de servir avec vous et tous nos partenaires – y compris les États Membres, la société civile et bien d’autres encore », a-t-il dit, précisant qu’il portera toujours avec fierté le titre de citoyen global.
« Je serai votre ambassadeur honoraire. Je serai toujours l’enfant des Nations Unies », a déclaré celui qui n’a pas oublié l’aide apportée par l’ONU à son peuple pendant la guerre de Corée.
M. Ban a été l’invité d’honneur de la célébration du réveillon du Nouvel An qui s’est tenu dans le quartier animé newyorkais de Times Square. Sur place, il a lancé le compte à rebours des dernières secondes qui précédaient l’entrée dans l’année 2017.
« Je me réjouis à l’idée de rejoindre des centaines de milliers de personnes du monde entier pour faire sonner la nouvelle année à Times Square », a déclaré celui dont le mandat de Secrétaire général a pris officiellement fin à minuit.
« Cet événement est un puissant rappel de notre humanité commune à un moment où la solidarité est nécessaire pour aborder les questions mondiales, répondre aux besoins de ceux qui souffrent et surmonter les divisions dans la société », a-t-il ajouté, appelant le monde à travailler en faveur de l’inclusion, de la compassion et de la paix.
« Maintenant je me sens un peu comme Cendrillon », a plaisanté M. Ban. « Demain à minuit, tout change! ».