Dernières nouvelles

Les Egyptiens, un peuple formidable

27 Janvier 2017 10:38 am

 
Lors de la 65ème commémoration de la Journée de la police, le Président Abdel Fattah al-Sissi a exprimé sa gratitude et sa reconnaissance pour les efforts déployés par le personnel de sécurité dans ce qu’il a décrit comme une guerre que l’Égypte mène «par ses propres moyens».
“Il y a effectivement une guerre au Sinaï et dans d’autres endroits”, a déclaré al-Sissi, “nous vivons maintenant dans une guerre comme celle de 1967 qui a duré jusqu’en 1970 et s’est terminée avec la guerre de 1973″, a-t-il indiqué.
“Mille tonnes d’explosifs ont été saisies jusqu’à présent, alors que la tonne coûte 400.000 dollars”, a commenté al-Sissi, “Dix ou vingt multiples de ce chiffre ont soit explosé ou été détonés”, a-t-il noté.
Le président Abdel Fattah al-Sissi a déclaré qu’en sortant pour le mandater de contrer le terrorisme, les Egyptiens savaient l’ampleur du défi auquel nous devrons faire face, et quand ils sont sortis le 30 juin et le 3 juillet, ils ont défié le monde entier, et que l’armée et la police se présentent pour recevoir des balles au lieu des Égyptiens.
Al-Sissi a dit que les Egyptiens révèlent chaque jour qu’ils sont un peuple formidable, à travers sa patience et sa compréhension du défi actuel.
Le président Abdel Fattah al-Sissi a indiqué avoir été en contact avec le président  américain Donald Trump qui lui a posé des questions sur l’économie égyptienne, et le chef de l’Etat égyptien a souligné que les Egyptiens sont résistants et satisfaits, et que l’Egypte a passé 40 mois à combattre le terrorisme.”
A-Sissi a fait aussi valoir que le maintien de la sécurité dans un grand pays comme l’Egypte exige un grand effort.
Le président Donald Trump avait discuté lundi des «moyens d’approfondir» les relations américano-égyptiennes avec le leader de l’Égypte.
Lors d’un appel téléphonique, les deux dirigeants ont discuté des moyens de renforcer le soutien de Washington à la «lutte de l’Egypte contre les terroristes» et à ses programmes économiques.
Le président américain s’est engagé à continuer l’assistance militaire à l’Egypte et à travailler avec l’Egypte pour s’assurer que l’aide appuie le plus efficacement la lutte de l’armée égyptienne contre le terrorisme.
Trump a félicité al-Sissi pour ses mesures courageuses pour aborder les défis économiques de l’Egypte et a offert de discuter des moyens par lesquels les États-Unis pourraient soutenir le programme de réforme économique de l’Egypte.
Les deux dirigeants ont également discuté d’une éventuelle visite d’al-Sissi à Washington.
“Il n’y a pas de réforme sans douleur”, a d’autre part déclaré al-Sissi, en défendant le plan de réforme économique que l’Egypte a entrepris depuis 2014. Al-Sissi a promis que l’État s’efforcerait de protéger les secteurs «les plus faibles» de la société des éventuels effets négatifs de ces réformes.
“Dans ce plan de réforme économique, nous avons besoin de plus de sécurité et cela met la responsabilité sur la police”, a déclaré al-Sissi.