Dernières nouvelles

Le président Al-Sissi reçoit le chef de la diplomatie luxembourgeoise

28 Février 2015 10:07 pm

 
 
Sur invitation du ministre des Affaires étrangères de l’Égypte, Sameh Choukri, le ministre des Affaires étrangères et européennes du Luxembourg, Jean Asselborn, a effectué une visite de travail au Caire en Égypte. Lors de sa visite au Caire, le chef de la diplomatie luxembourgeoise a été reçu en audience par le Président de la République arabe d’Égypte, Abdel Fattah Al-Sissi et a eu une entrevue avec le Premier ministre Ibrahim Mahlab, en plus de ses discussions avec son homologue égyptien.

Le ministre Asselborn a également mené des discussions avec le Secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil El Arabi ainsi qu’avec l’ancien ministre des Affaires étrangères de l’Égypte, Amr Moussa. Enfin, le ministre Asselborn a eu des entretiens avec des représentants des partis politiques et de la société civile.

Les rencontres avec les autorités égyptiennes ont tout d’abord permis au ministre Asselborn de faire le point sur les relations bilatérales des deux pays, en abordant plus particulièrement les liens politiques, économiques et commerciaux. Constatant l’excellente qualité des relations déjà existantes, les ministres se sont penchés sur les pistes à privilégier afin de renforcer la coopération dans les secteurs d’intérêt commun, notamment dans les domaines aérien et financier.

Les entretiens ont ensuite permis d’aborder en profondeur la situation politique en Égypte. Dans ce contexte, le ministre Asselborn s’est enquis des avancées du processus de transition initié par le pays et a salué la tenue prochaine des élections parlementaires. Au sujet des grands dossiers de l’actualité politique internationale et régionale, les discussions ont permis d’avoir des échanges de vues sur le danger que pose le terrorisme islamiste en Afrique du Nord et au Proche-Orient et sur le rôle central de l’Égypte en matière de lutte contre le terrorisme et du maintien de la stabilité régionale.

Les interlocuteurs ont ensuite fait le point sur la détérioration de la situation sécuritaire en Libye ainsi que sur les efforts onusiens pour favoriser une réconciliation interne entre forces politiques libyennes modérées afin de trouver un accord politique.

Le ministre Asselborn a enfin abordé avec les autorités égyptiennes les conditions permettant de favoriser une reprise des négociations entre Israël et la Palestine, en saluant les efforts de médiation du Caire concernant le processus de réconciliation inter-palestinienne et l’établissement d’un cessez-le-feu à Gaza l’été dernier ainsi que l’organisation de la conférence du Caire sur la reconstruction de Gaza. Insistant sur le rôle primordial du Conseil de sécurité des Nations unies, qui constitue l’instance appropriée pour fixer des paramètres clairs ainsi qu’un calendrier précis en vue de la mise en œuvre de la solution des deux États et d’une résolution durable du conflit, le ministre Asselborn a fait part de son espoir que le processus de paix entre les deux parties puisse être relancé pendant l’année 2015, l’absence de négociations nourrissant un terreau fertile pour la haine et le terrorisme.