Dernières nouvelles

 Importante participation d'al-Sissi à l'AG de l'ONU

15 Septembre 2016 1:06 pm

Une délégation égyptienne s’est dirigée aux États-Unis mardi pour préparer la visite du président Abdel Fattah al-Sissi à New York samedi pour participer à la 71e session de l’Assemblée générale des Nations unies.
 Al-Sissi doit prononcer un discours sur le développement que l’Egypte connaît en termes de projets de construction, et les projets d’infrastructure dans divers secteurs, dont l’objectif est d’attirer des investissements en Egypte.
 Le discours doit aborder également la lutte contre le terrorisme les efforts de l’Egypte, en particulier dans le Sinaï. Al-Sissi doit se réunir en marge de la visite avec un certain nombre de présidents et doit tenir plusieurs réunions bilatérales à huis clos.
 La 71e session est d’une grande importance pour l’Egypte et les pays participants, compte tenu de la multiplicité et la complexité des dossiers au sein de la région en général, en particulier les crises syrienne et palestinienne. Pendant ce temps, une délégation de l’église s’est également rendue aux États-Unis mercredi pour une visite d’une semaine pour rencontrer les Coptes à New Jersey et à New York pour mobiliser ceux qui souhaitent recevoir al-Sissi lors de sa visite.
 Le Pape Tawadros II a commandé à une délégation de l’église de visiter les États-Unis et préparer une réception prestigieuse pour al-Sissi, a dit l’évêque You’anas.
 “Nous demandons à Dieu de bénir tous les efforts d’a-Sissi pour le bien de tout le monde en Egypte par les prières de Sa Sainteté le Pape Tawadros II d’Alexandrie,” a-t-il dit. La délégation de l’église s’est rendue au Canada pour une courte visite, du vendredi soir jusqu’au samedi, a ajouté Anba You’anas.
 Une source de l’église a souligné que l’Eglise copte orthodoxe tient à mener à bien son rôle et les obligations nationales à travers la préparation de la réception d’al-Sissi aux États-Unis.
L’Assemblée générale de l’ONU avait ouvert mardi sa 71e session, en mettant un accent particulier sur la nécessité de fournir un effort global pour réaliser les Objectifs de développement durable (ODD). Les ODD sont une feuille de route qui a pour vocation de mettre fin à la pauvreté et à la famine, de faire progresser l’égalité et de protéger l’environnement d’ici à l’horizon 2030.
La session a été déclarée ouverte par Peter Thomson, président de la 71e session de l’Assemblée générale. M. Thomson, ambassadeur des Fidji auprès de l’ONU, a été élu à la présidence de la session par l’Assemblée générale au mois de juin.
Quelques minutes avant l’ouverture de la session annuelle, M. Thomson a prêté officiellement serment, tout en tenant dans sa main droite un exemplaire de la Charte de l’ONU. Il est le premier président d’Assemblée générale à prêter serment de cette manière dans l’histoire des Nations unies.
Pour montrer sa détermination à aider le monde à réaliser les ODD, le président de l’Assemblée générale a ensuite invité ses deux petites-filles, âgées de cinq et sept ans, sur le podium de l’Assemblée. “Elles seront de jeunes adultes en 2030″, a-t-il déclaré, avant de se demander quel genre de monde leur serait légué. 2030 est de fait la date-limite fixée par l’ONU pour réaliser les ODD, un ensemble de 17 objectifs de développement durable.