Dernières nouvelles

Al-Sissi fait le point de la situation à un moment crucial

Karim Felli

24 Décembre 2015 1:17 pm

Dans une allocution au palais des congrès d’Al-Azhar à l’occasion de l’anniversaire du Prophète Mohamad, le président al-Sissi a déclaré qu’il avait rencontré plusieurs dirigeants d’entreprises et les a encouragés à baisser les prix pour améliorer la qualité de la vie des Egyptiens.
Le président a ajouté que les vrais adeptes de l’Islam ne tuent pas les gens, comme les groupes qui ont «terni la religion”, en créant de fausses interprétations utilisées pour justifier l’assassinat.
Le président Abdel Fattah al-Sissi a en outre dit qu’il ne voulait pas rester au pouvoir contre la volonté des Egyptiens.
«Je suis venu au pouvoir par votre choix et non pas contre votre volonté”, a déclaré al-Sissi, s’adressant au peuple d’Egypte.
Il a également demandé pourquoi certains appellent à des manifestations le 25 Janvier, l’anniversaire du soulèvement de 2011 qui a chassé du pouvoir l’autocrate de longue date Hosni Moubarak.
“Voulez-vous détruire votre pays. Voyez les pays dont je souhaite ne pas rappeler les noms. Ils ont souffert pendant les 30 dernières années”, a indiqué al-Sissi.
Le président égyptien a dit qu’il ne craint rien et qu’il ne va pas accepter la destruction de l’Egypte.
“Les nations détruites ne peuvent pas être reconstruites,» a-t-il réitéré.
Abordant l’événement, le président a félicité l’Oumma islamique et a souligné la valeur de la liberté responsable et consciente dans l’Islam.
Il a également abordé les bases de la coexistence pacifique que l’Islam établies, et qui sont nécessaires à l’Oumma musulmane maintenant plus que jamais. Le président a souligné la valeur du travail dans la maîtrise de l’Islam, qui pousse au dévouement et à la diligence pour que la nation musulmane puisse occuper sa position appropriée parmi les autres nations.
Le président a appelé à la poursuite des efforts visant à corriger et renouveler le discours religieux dans le but de diffuser les valeurs de tolérance, d’acceptation de l’autre et de la miséricorde. Le chef de l’Etat a souligné que ces efforts ne doivent pas se limiter aux aspects théoriques, mais doivent être traduits en pratiques concrètes, notant que le monde n’a pas été créé pour une seule Oumma, mais pour toutes les nations, religions et sectes. Le président a souligné la valeur de la liberté de croyance. Il a noté que l’Etat égyptien applique les vraies valeurs de l’Islam dans toutes ses relations au niveau international, comme il appelle toujours à la construction et à la coopération, et rejette la violence et la destruction.
Al-Sissi a déclaré qu’il est important que tous les érudits religieux et prédicateurs présentent la véritable image et le contenu des enseignements de l’Islam et le bon exemple en paroles et en actes. Il a souligné l’importance de l’esprit et de la pensée par des moyens servant à expliquer les objectifs nobles de la religion plutôt que d’adhérer à des méthodes qui ne fonctionnent pas en harmonie avec les exigences du monde moderne.
Le président a souligné l’importance de la coopération entre les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire après l’achèvement de la structure institutionnelle de l’Etat égyptien par l’élection d’une nouvelle Chambre des représentants.
Il a en outre confirmé l’importance de la nouvelle Chambre des représentants, en espérant qu’elle va soigneusement étudier les problèmes et les défis auxquels fait face le pays afin de trouver des solutions efficaces. Il a appelé les nouveaux membres de la Chambre des représentants à avoir une expérience nouvelle et leader, soulignant que l’Etat les soutient pleinement dans la réalisation de leurs devoirs envers le peuple.
Al-Sissi a appelé les élus du nouveau Parlement à éviter la polémique et à se pencher sur les défis qu’affrontent le pays et les problèmes des citoyens. Al-Sissi a expliqué que le sentiment des citoyens que le nouveau parlement est préoccupé par des problèmes ne les concernant pas était un fait dangereux. Le Parlement doit être responsable et honnête devant ses électeurs.
Le nouveau Parlement aura un rôle majeur et une expérience pionnière différente du passé, a signalé  le président Al-Sissi. “Perfectionnez l’édifice institutionnel et législatif de l’Etat égyptien”, a conclu le Président, s’adressant aux députés.
Le président a félicité les Coptes d’Egypte pour leurs célébrations de Noël, appelant tous les Egyptiens à renforcer l’unité et rejeter tous les appels à la division. Il a également souligné la responsabilité conjointe entre le souverain et le peuple, notant que chacun doit mener à bien son rôle dans la façon la plus parfaite possible.
Al-Sissi a également salué les sacrifices consentis par ceux qui ont perdu leur vie pour l’amour de la patrie, notant qu’il tire la détermination et la persévérance de poursuivre les travaux, la construction et la lutte contre le terrorisme de leurs familles.
Il a dit qu’il continuerait de prendre la charge des 90 millions d’Egyptiens, en présence du Premier ministre Chérif Ismail, le grand imam d’Al-Azhar Dr Ahmed Al-Tayeb, le mufti de la République Dr Chawki Allam et le Dr Mohamed Mokhtar Gomaa, ministre des Waqfs et chef du Conseil suprême des affaires islamiques.