Dernières nouvelles

Tunisie : Moncef Marzouki non grata à la séance du premier Parlement

Abdelmasih YOUSUF

3 Décembre 2014 8:44 pm

Le Président tunisien Moncef Marzouki n’a pas été invité à la séance inaugurale du premier Parlement depuis la chute de l’ancien dirigeant tunisien Ben Ali.

Le Président tunisien Moncef Marzouki persona non grata à la séance d’ouverture inaugurale du premier Parlement. Alors qu’il est candidat à sa propre succession, il n’a pas été invité en bonne et due forme à cette première séance du premier Parlement post-révolutionnaire, ce mardi, et était dès lors absent, a indiqué son directeur de campagne, Adnène Mancer.

Selon Adnène Mancer, qui s’est exprimé sur sa page Facebook, « le président de la République n’a pas été invité à la séance inaugurale du Parlement élu. Et selon la loi sur l’organisation provisoire des pouvoirs publics, qui est encore en vigueur, le président de la République ne peut pas aller à l’Assemblée sans invitation ». « Nombreux sont ceux qui savent cela et font comme s’ils ne le savaient pas », poursuit-il, laissant entendre que le chef de l’Etat n’a pas été invité sciemment.

Toute la classe politique tunisienne était présente à l’ouverture de cette séance inaugurale, mardi matin, y compris le Premier ministre Mehdi Jomaa et Béji Caïd Essebsi, le chef du parti anti-islamiste Nidaa Tounès et favori du second tour de la Présidentielle face à Moncef Marzouki.