Dernières nouvelles

Sommet de la Francophonie couronné de succès

Michael Victor

4 Décembre 2014 4:23 pm

Le Premier ministre Ibrahim Mahlab a regagné dimanche dernier le Caire venant de Dakar où il avait présidé la délégation égyptienne au 15ème sommet de la Francophonie.

Ayant pour thème “Femmes et jeunes en Francophonie: vecteurs de paix, acteurs de développement”, le sommet a eu lieu pendant deux journées.
Dans son discours prononcé lors de la séance inaugurale du sommet, Mahlab a passé en revue la position de l’Egypte vis-à-vis des dossiers locaux, régionaux et internationaux.
Les chefs d’Etat et de gouvernement de nombreux pays membres, ainsi que des représentants d’organisations internationales, dont l’ONU et l’Union africaine, ont discuté des mesures destinées à prévenir et à résoudre les crises et les conflits dans l’espace francophone et à renforcer le rôle des femmes et des jeunes dans tous les aspects de la vie sociale.
Les dirigeants se sont engagés à continuer à consolider le rôle et la position de la communauté francophone sur l’arène internationale, à intensifier les contributions de la Francophonie aux problèmes d’intérêt commun de la communauté internationale tels la lutte anti-terroriste, le changement climatique, l’épidémie d’Ebola qui provoque de nombreuses pertes et menace la stabilité dans certains pays de l’Afrique de l’Ouest. La principale nouveauté qui a émergé lors de ce sommet est que les dirigeants veulent intensifier la coopération économique au sein de la communauté francophone.
A la clôture du sommet, les chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres ont approuvé de nombreux textes importants orientant les activités de la communauté francophone dans les temps à venir, concernant la paix, la sécurité, la diversité linguistique et culturelle, l’éducation, la coopération économique et le développement durable. Il s’agit de la Déclaration de Dakar, de la stratégie-cadre de coopération francophone pour la période 2015-2022, ou encore de la stratégie de jeunesse de la Francophonie. En particulier, ce sommet a vu l’approbation de la stratégie économique de la Francophonie, laquelle servira de base pour les activités futures d’intensification de la coopération économique dans l’espace francophone.
Le sommet a également permis d’approuver neuf résolutions sur les crises et conflits dans certains pays et régions, la lutte anti-terrorisme, l’éducation et la formation, la diversité culturelle, le tourisme, la santé, l’épidémie d’Ebola.
Le sommet a également vu l’élection de Mme Michaëlle Jean en tant que nouvelle Secrétaire générale de la Francophonie, remplaçant M. Adbou Diouf qui a achevé son mandat.
La canadienne d’origine haïtienne Michaëlle Jean a été élue dimanche dernier nouvelle secrétaire générale de l’organisation Internationale de la francophonie suite à un consensus trouvé lors de l’élection qui s’est tenue à Dakar au Sénégal.
C’est la première fois qu’une femme va prendre la direction de cette organisation responsable de la promotion de la langue française.
C’est aussi pour la première fois qu’un non africain va diriger l’organisation.
Le vote a été très serré entre les candidats. Et le choix a été fait lors d’un huis clos après 5 heures de délibérations.
« Ensemble, traçons le chemin d’une Francophonie moderne et tournée vers l’avenir. La Francophonie du XXIe siècle sera au service et à l’écoute des jeunes et des femmes. Prospère, elle conjuguera l’accroissement des échanges et le développement humain et durable pour tous », a affirmé Mme Jean.
Michaëlle Jean a été Gouverneure générale et commandante en chef du Canada de 2005 à 2010. Elle occupait depuis octobre 2010 le poste d’Envoyée spéciale de l’UNESCO pour Haïti.
De plus, le Mexique, le Costa Rica et le Kosovo ont été admis comme observateurs, portant le total des membres de l’Organisation internationale de la Francophonie à 80. Le 16e sommet de la Francophonie, en 2016, aura lieu à Madagascar.