Dernières nouvelles

Découverte du temple du roi Thoutmosis III

Christine Ibrahim

30 Octobre 2014 3:40 pm


Le département général de la police du Tourisme et d’Archéologie a annoncé la découverte du temple du roi Thoutmosis III ou Djehoutymès III, le cinquième pharaon de la XVIII dynastie dans la région de Mit Rahina.
Pharaon d’Égypte (1504-1450 avant JC) durant la période du Nouvel Empire, parfois appelé le “Napoléon de l’Égypte ancienne” pour les nombreuses conquêtes qu’il a entreprises.
Cinquième roi de la XVIIIème dynastie, Thoutmosis III est le fils et successeur de Thoutmosis II. Succédant à son père en 1504 avant JC, Thoutmosis III est rejeté dans l’ombre par Hatshepsout, qui gouverne de fait le pays et ne laisse au jeune roi qu’un rôle nominal. Il devient également le gendre de la reine Hatshepsout par son mariage avec sa demi-sœur, Néférourê, la fille d’Hatchepsout et de Thoutmosis II mais il choisit comme “grande épouse royale” Atshepsout Méritrê. Devenu adulte, il règne conjointement avec la reine mais, après la mort d’Hatshepsout, les monuments érigés par celle-ci sont martelés — signe d’une volonté d’effacer à jamais son nom des mémoires toutefois il attendra vingt ans pour commettre cet acte.
 Le GUERRIER
Régnant seul à partir de l’an 22 de son règne, Thoutmosis III entreprend une série de conquêtes sans précédent dans l’histoire de l’Égypte. Ses armées envahissent la Syrie et défont les forces Syriennes dans la plaine de Jezréel. Les Syriens se réfugient à Megiddo mais sont vaincus en 1479 avant JC. Puis alors que les Mitanniens ont fomenté la révolte dans plusieurs villes de Syrie et de Phénicie (sous domination Égyptienne), Thoutmosis III entre en guerre contre le Mitanni, qui contrôle la plus grande partie du nord de la Mésopotamie. Il envahit leur territoire et s’empare de plusieurs villes, étendant ainsi sa puissance au nord de la Palestine et de la Phénicie. Il marque la frontière de l’Empire Égyptien dans cette région par l’érection d’une stèle sur l’Euphrate. Il étend également la domination Égyptienne en Nubie.
LE BATISSEUR.

Victorieux de ses nombreuses campagnes militaires, Thoutmosis III prodigue aux temples Égyptiens les butins et les tributs conquis. Il enrichit ainsi le Grand Temple de Karnak et y fait inscrire ses annales sur les murs. Il réalise également d’importantes constructions dans tout son empire, notamment à Héliopolis, Memphis, et Abydos. À sa mort vers 1450 avant JC, son fils Aménophis II lui succède. La momie de Thoutmosis III a été découverte à Deir el-Bahari .