Dernières nouvelles

Cycle de grandes conférences mensuelles de « Midan Mounira » 2016

14 Février 2016 4:45 pm

Le monde arabe connaît actuellement une période de bouleversements majeurs dans les domaines politique, économique, social et culturel. Afin d’analyser ces changements en cours et de les replacer dans une perspective historique, le Centre d’Études et de Documentation Économiques, Juridiques et sociales (CEDEJ), la représentation en Egypte de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), l’Institut Français d’Archéologie Orientale (IFAO) et l’Institut Français d’Egypte (IFE) organisent les conférences de « Midan Mounira » de l’année 2016.
 
« Midan Mounira » est un cycle de grandes conférences mensuelles animées par des grands spécialistes Français, égyptiens et étrangers, organisées dans l’objectif de croiser les disciplines, les temporalités et les regards. Ces conférences sont à destination du grand public avec une traduction simultanée français-arabe-français et suivies d’échanges avec l’assistance.
« Midan Mounira » a été inauguré le dimanche 7 février à 18 h à l’auditorium de l’IFE par une conférence de Jean-Pierre Filiu, professeur des universités en histoire du Moyen-Orient contemporain à Sciences Po (Paris), intitulée « « Pour une histoire laïque du monde arabe ».
Une actualité saturée de violence et une certaine paresse intellectuelle amènent trop souvent à occulter la profondeur historique des convulsions qui agitent le monde arabe. Or il s’agit d’une crise de type révolutionnaire et de longue durée, qui elle-même s’inscrit dans le prolongement de deux siècles de luttes pour la libération collective et l’émancipation individuelle.
Retrouver la dynamique historique est nécessaire pour dégager du sens là où l’accumulation des horreurs suscite accablement et incompréhension, voire rejet et hostilité.
Jean-Pierre Filiu, né à Paris en 1961, est un universitaire français, historien et arabisant, spécialiste de l’Islam contemporain. Professeur des universités à Sciences Po Paris, il y enseigne au sein de l’École des affaires internationales, après avoir été professeur invité aux États-Unis à l’université Columbia et à l’université de Georgetown.
Il a publié en France comme à l’étranger de nombreux articles sur le monde arabo-musulman. Ses livres ou ses analyses ont été diffusés dans une douzaine de langues. Ses travaux sur Al-Qaïda ou le millénarisme insistent sur la rupture entre cet extrémisme contemporain et la tradition islamique. Il voit dans la « Révolution arabe » en cours depuis l’hiver 2010-2011 le début d’une vague historique de longue durée, une « seconde renaissance arabe » qui s’inscrit dans le prolongement de la Nahda du xixe siècle. D’une manière générale, il interprète l’histoire récente du monde arabe sous le prisme de « la lutte des peuples pour leur émancipation ».
Il a par ailleurs publié deux essais biographiques sur des musiciens contemporains, l’un consacré à Jimi Hendrix (Le Gaucher magnifique), l’autre à Camaron de la Isla (La Révolution du flamenco). Il a contribué au scénario d’un roman graphique, dessiné par David B. et consacré aux relations des États-Unis avec le Moyen-Orient (le premier des trois tomes de cette série est sorti en 2011). Enfin, il a écrit les paroles d’une chanson de Zebda sur la bande de Gaza. Ils se sont rencontrés en Syrie en 1998 sous le régime d’Hafez el-Assad où Zebda y donnait des concerts à Damas et Alep, et où Filiu était diplomate
Il a reçu, entre autres, le prix des Rendez-vous de l’Histoire de Blois en 2008. Il vient de publier chez La Découverte “Les Arabes, leur destin et le nôtre”.
Le programme de « Midan Mounira » pour l’année 2016 est comme suit :
- 7 février – 18 h : Jean-Pierre Filiu, professeur des universités en histoire du Moyen-Orient contemporain à Sciences Po (Paris),
- 13 mars – 18 h : Wahid Abdel Maguid, ancien député, analyste politique et directeur du centre d’études politiques et stratégiques d’Al-Ahram,
- 10 avril – 18 h : Pierre Tallet, égyptologue, Maître de conférences à l’université Paris-Sorbonne IV,
- 15 mai – 18 h : Gilles Kepel, politologue, spécialiste de l’islam,
- 12 juin – 18 h : Laurent Bavay, directeur de l’IFAO et égyptologue,
- 18 septembre – 18 h : Galila el Kadi, architecte urbaniste, directrice de recherches à l’IRD,
- 9 octobre – 18 h : Nelly Hanna, professeure de civilisation arabe et musulmane à l’Université américaine du Caire,
- 13 novembre – 18 h : Georges Corm, ancien ministre, sociologue et économiste,
- 13 décembre – 18 h : Pierre Blanc, rédacteur en chef de la revue scientifique Confluences Méditerranée, et Jean-Paul Chagnollaud, direct.