Dernières nouvelles

  La Haute Egypte en quelques gouaches et aquarelles 

30 Mars 2017 1:46 pm

Le Centre culturel égyptien à Paris a accueilli une exposition d’art sur la Haute-Egypte de l’artiste et peintre française Françoise Chaput, qui est l’une des plus grandes amatrices du patrimoine ancien égyptien et contemporain.
La conseillère culturelle à l’ambassade d’Egypte à Paris, le Dr Nevine Khaled, a souligné dans son discours d’ouverture de l’exposition “La Haute Egypte en quelques gouaches et aquarelles”), l’attachement du Centre culturel égyptien à l’accueil des œuvres remarquables des artistes français amateurs du patrimoine égyptien.
Françoise Chaput  a exposé  sur un écran géant les voyages et diverses visites effectuées dans différentes villes et villages de la Haute Egypte afin de se renseigner sur les habitudes et le style de vie dans ces zones et le contact avec la population.
Chaput a affirmé qu’elle a organisé des expositions au Centre culturel en 1994 et 1995, exprimant son bonheur pour la réouverture du centre en Novembre dernier, après sa fermeture pendant plusieurs années. Elle a indiqué qu’elle a effectué de longs voyages en Egypte qu’elle visite deux fois par an pour s’inspiré de la nature pittoresque dans son art, mettant l’accent sur son intérêt en particulier pour les zones rurales, et cherchant à travers ses œuvres à faire la lumière sur d’autres aspects du riche patrimoine de l’Egypte.
L’attachée culturelle à l’ambassade d’Egypte à Paris, le Dr Ghada Abdel Bari, a assisté à la cérémonie d’ouverture de l’exposition, en plus d’un certain nombre d’artistes français et étrangers.