Message pascal du pape Tawadros aux coptes de la diaspora

01-05-2023 05:08 PM


Le pape Tawadros II, pape d’Alexandrie et patriarche du siège de Saint-Marc, a adressé le message de la glorieuse fête de la résurrection à ses fidèles de la diaspora pour les féliciter pour la fête et leur transmettre un message spirituel. Cela s’inscrivait dans le cadre d’un soutien à la communication entre l’Église copte orthodoxe et ses enfants présents dans le monde entier. Dans son message pastoral, le pape a parlé de l’un des riches dons de la Résurrection, qui est « la vision positive de la vie. » Sa Sainteté a présenté deux modèles qui expriment la vision humaine des choses, à savoir : Jean le Bien-Aimé et Judas Iscariot, le voleur à droite et le voleur à gauche.

Dans son message le pape Tawadros s’est exprimé en ces termes: «Je vous présente mes vœux à l’occasion de la glorieuse fête de la Résurrection de l’année 2023. Nous célébrons cette fête après une longue période de jeûne qui a duré 55 jours. Nous la célébrons comme nous le faisons chaque année. Comme vous le savez, en fêtant la résurrection nous célébrons les fondements de notre Foi. Ainsi, la fête de Pâques c’est la fête du Christianisme. C’est la commémoration de la Foi en Christ. La Résurrection est célébrée tous les jours lors de la prière de l’aube «du matin» de la prière des heures. Elle est récitée aussi le dimanche de chaque semaine car c’est le jour de la Résurrection, le jour de la Lumière. Elle est aussi commémorée le 29 de chaque mois copte. En effet, nous commémorons en ce jour l’Annonciation, la Nativité et la Résurrection. Enfin, nous la célébrons aussi chaque année le jour de la glorieuse fête de Pâques, et cette commémoration se prolonge pendant cinquante jours, jusqu’à la Pentecôte.

Les dons de la Résurrection dans la vie de l’être humain sont nombreux. Je voudrais vous entretenir d’un bienfait précieux qui nous est offert grâce à la résurrection du Seigneur de gloire. Il s’agit de la vision positive de la vie. Dieu créa l’œil comme organe de la vue pour l’être humain. Il lui en a créé deux disposés sur le visage pour voir le présent et l’avenir. Il n’en a pas disposé à l’arrière de la tête, dirigés vers le passé. Ainsi il voulut que l’être humain regarde toujours vers l’avant. Quoique nos yeux aient la même forme, et la même anatomie, la vision des mêmes choses diffère d’une personne à l’autre. Une vision positive de la vie a trois caractéristiques :

Premièrement : l’objectivité. Voir les choses tel qu’elles sont, dans leurs limites et dans leurs formes, non pas tel qu’on se l’imagine. Voir la réalité. Tout est clair et ne supporte aucune interprétation.
Par ailleurs, la vision positive est humaine. Ceci signifie qu’elle est empreinte de miséricorde parce que le contraire de la miséricorde c’est la cruauté qui remplit beaucoup de cœurs dans le monde. C’est pour cela que sa vision n’est pas humaine

Une autre caractéristique : c’est une vision globale, elle n’est pas partielle. Comme vous le savez tous, lorsqu’un verre contient un peu d’eau, nous pouvons dire qu’il est à moitié rempli ou à moitié vide. Certains le voient contenant de l’eau, c’est une vision positive et globale. D’autres voient qu’il n’est pas rempli, c’est une vision négative.

Ces trois caractéristiques : la vision objective, humaine et globale constituent la vision positive de la vie. Je vais vous donner quelques exemples extraits des événements de la Passion et de la Résurrection.
Il y avait deux apôtres : Jean le bien-aimé et Judas l’Iscariote. Deux parmi les douze apôtres que le Christ avait choisis. Ils écoutèrent ses enseignements et virent ses miracles. Ils étaient avec lui. Ils eurent sûrement des discutions avec Jésus. Jean eut une vision positive pour la vie. Nous constatons qu’il s’est attaché au Christ et le suivit jusqu’à la Croix et dans les procès. Nous le voyons aussi prendre un grand plaisir à s’appuyer contre Jésus. Il s’est surnommé lui-même « le disciple que Jésus aimait » (Jn 19 : 26). A l’opposé, Juda l’Iscariote avait une vision matérialiste, une vision négative. Il n’a pas reconnu dans le Christ le Rédempteur et le sauveur, celui qui est venu pour sauver le monde, car il n’a pas trouvé en lui celui qui réalisera ses ambitions matérielles et terrestres. En conséquence il a vendu son Maître pour trente pièces d’argent. Et à la fin il se pendit, mourut et perdit sa part dans l’éternité. Les deux étaient dans la même situation. L’un eut une vision positive tandis que l’autre avait une vision négative.

Un autre exemple extrait des événements de la crucifixion nous est donné par les deux larrons. Il y en avait un à la gauche du Christ, et l’autre à sa droite. Ils crucifièrent deux larrons avec le Christ car ils étaient convaincus qu’il était un criminel. Celui qui se trouvait à sa gauche eut une longue conversation avec le Christ. « N’es-tu pas le Christ ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi ! » (Lc 23 : 39) Soulage-nous de ces douleurs, ceux de la crucifixion. Tandis que le larron de droite avait une vision. Il était dans la même situation que l’autre, en même temps que lui et voyait les mêmes choses, mais il eut une vision positive. Il dit : « Et puis, pour nous, c’est juste : après ce que nous avons fait, nous avons ce que nous méritons. » (Lc 23 : 41) Il regarda le Christ et lui dit : « Jésus, souviens toi de moi quand tu viendras dans ton Royaume. » (Lc 23 : 42) Cette phrase était une prière, un repentir, un appel et une espérance. Le Christ l’a acceptée aux dernières heures de la vie de ce larron et il lui déclara : « Amen, je te le dis : aujourd’hui, avec moi, tu seras dans le Paradis. » (Lc 23 : 43) Cette image s’applique à de nombreux exemples de la vision positive de la vie.

Ainsi, mes bien-aimés, appliquez-vous à avoir une vision positive qui regarde le côté positif des choses, et ceci dans tous les événements de notre vie quotidienne, au travail, dans notre ministère, ou en famille. Dans toutes ces situations, vous devez avoir une vision positive de ce qui vous entoure. Voici l’effet de la glorieuse Résurrection dans la vie de l’être humain.

Élevez votre cœur et demandez au Seigneur de vous donner cette vision positive, un œil qui voit la réalité des choses, leur beauté et ce qui est positif en elles. Qu’il éloigne de vous le regard étroit et négatif, l’œil qui ne voit que ce qui est mauvais. La beauté de la vie s’étend dans toute œuvre bonne».

SS a conclu en disant: «Je suis heureux de vous envoyer ce message. Je vous adresse les félicitations cordiales au nom de l’Eglise Copte et du saint Synode d’Égypte, je les adresse à tous les diocèses, aux églises et aux monastères à travers le monde. Je félicite mes frères bien-aimés les métropolites et les évêques, ainsi que les prêtres, les moines et les moniales. Je félicite aussi les conseils des églises, les jeunes, les servants, tous les diacres, tous les fidèles et tous les enfants. Tous mes vœux à vous tous où que vous soyez, en Europe, en Afrique, en Asie, en Amérique du nord et du Sud ainsi qu’en Australie ; chacun et chacune. Je vous les envoie en demandant au Seigneur Jésus Christ ressuscité d’entre les morts de vous donner la joie perpétuelle et la vision positive dans toutes les actions et les circonstances de la vie humaine. A Dieu est due toute gloire et tout honneur dès maintenant et à jamais. Ekhristos Anesti, Alithos Anesti. Christ est ressuscité, en vérité il est ressuscité».

(Visited 57 times, 1 visits today)

commentaires

commentaires