Saint-Valentin…le Patron des Amoureux

15-02-2022 09:00 AM


Demain 14 février , l’humanité entière célébrera la journée de l’amour, ou la Saint-Valentin, ou encore la fête du martyr “Valentin”, un saint romain du IIIe siècle après JC dont le nom signifie “fort ou sain”. cependant, la commémoration du saint s’est transformée d’une fête religieuse à une fête populaire célébrée le 14 février chaque année. En fait, c’est une fête ancienne que les gens ont commencé à célébrer depuis le Moyen Âge avec toutes les traditions et les rituels qui expriment l’affection et l’amour.

Valentin était un prêtre qui fit épouser des amoureux chrétiens, car le sacrement du mariage dans le christianisme existait à cette époque. Parce que le christianisme était interdit dans l’Empire romain, quiconque pratiquait l’un des sacrements de l’église était puni. Pour cela les autorités romaines l’ont arrêté et condamné à mort. Depuis cette époque, il est célèbre comme martyr de l’amour et des amoureux car il a sacrifié sa vie pour le sacrement de mariage. L’Église catholique le commémore avec certaines églises protestantes le 14 février, tandis que les églises orthodoxes célèbrent sa mémoire en juillet. La fête symbolise tout simplement « la victoire de l’amour ».

Valentin, né à Terni (Ombrie, Italie), devint premier évêque de cette ville en 197, lors de l’investiture du pape Félicien. À cette époque, la foi chrétienne se diffuse et l’Église veut remplacer les rites païens.

En 268, l’empereur Claude II Le Cruel, avait beaucoup de difficultés pour trouver des soldats pour ses multiples campagnes militaires en raison de la propagation de la peste. Aussi, il décida d’interdire les mariages car, pour lui, les hommes mariés ne faisaient pas de bons soldats vu qu’ils seraient distraits de leur mission militaire. Cependant, Valentin décida de marier secrètement les jeunes amoureux.
Pour avoir transgressé la loi, Claude II le fit arrêter. En prison, Valentin reçut beaucoup de messages de soutien et d’encouragement, car beaucoup croyaient en l’amour. Certains lui mettaient même des fleurs sur sa fenêtre.

Julia, la fille de son geôlier, aveugle de naissance fut touchée par cette arrestation et demanda à son père de le rencontrer.
Durant sa captivité, elle lui rendit de nombreuses visites. Elle lui apportait même à manger. Valentin lui décrivait le monde, la nature et lui parlait de son Dieu.
Touché par la détresse de la jeune fille, Valentin implorait son Dieu matin et soir pour qu’elle retrouve la vue.
Puis, un soir, lors d’une de ses visites, une lumière illumina la cellule. Julia se mit à pleurer car un miracle venait de se produire, elle voyait enfin ! « Je suis heureuse » dit-elle, « je voulais tellement voir tout ce que vous m’avez raconté ».
Devant ce miracle, toute la famille de Julia se convertit à la religion chrétienne.

L’empereur Claude II fut informé rapidement de ce miracle et Valentin, ayant refusé de renier son Dieu, fut condamné à mort.
La veille de sa mort, il écrivit une dernière lettre à Julia, l’invitant à rester près de son Dieu et la signa : « de votre Valentin ».
Le lendemain, Valentin fut battu, brisé par les coups de bâtons des soldats romains, pour être enfin décapité sur la voie fléminienne,le 14 février 268.
Il est dit que Julia planta un arbre rose fleuri d’amandes près de sa tombe. L’arbre d’amandes est, aujourd’hui, un symbole d’Amour et d’Amitié.

Valentin fut ainsi condamné à mort par le préfet romain Placido Furio, pour avoir remplacé le sacrement païen des Lupercales par la cérémonie de mariage chrétienne.
Les Lupercales étaient des cérémonies célébrées dans la Rome antique par les Luperques, des prêtres romains. Elles étaient dédiées au dieu Faunus, fils de Saturne. Dans la mythologie romaine, Faunus était protecteur des troupeaux. Il leur accordait la fécondité, ce qui leur permettait de survivre malgré la présence de loups, d’où le nom de Lupercus, du latin lupus (le loup).

Ces festivités se déroulaient du 13 au 15 février au pied du mont Palatin, l’une des sept collines de Rome. Cette date précédait la nouvelle année romaine, le 1er mars. Au cours de ces trois jours, femmes et hommes plaçaient leurs noms dans des urnes. Un enfant piochait des paires, et les couples étaient ainsi formés.

Aujourd’hui, dans la ville italienne de Terni, de laquelle il est le patron, des festivités sont organisées chaque année au mois de février par la «Fondazione San Valentino».
Une basilique portant le nom du saint avait été construite de son vivant mais a été détruite à plusieurs reprises. Elle a été reconstruite en 1618. Chaque année, des couples se rendent à Terni pour se marier dans cette basilique pour avoir la bénédiction de saint Valentin.

L’origine de l’association de la Saint-Valentin avec la couleur rouge est attribuée aux soldats qui lui mettaient des roses rouges en guise de remerciement pour ce qu’il a fait pour eux. Cette couleur a sa signification dans toutes les cultures du monde, car dans les sociétés orientales, elle symbolise la prospérité, la bonne fortune et la joie, surtout lorsqu’elle est associée avec la couleur blanche, alors qu’en occident elle symbolise l’énergie, le travail et l’amour.

Ce n’est qu’au XIVe siècle que le 14 février devient la fête de la jeunesse et des amoureux. L’habitude d’offrir des fleurs ce jour-là remonte beaucoup plus loin dans le temps. Dans la Rome antique, le 14 février, on célébrait la déesse Junon, protectrice du couple et de la famille, et les femmes recevaient des fleurs.

La fête n’est pas toujours célébrée de la même manière, mais elle met toujours à l’honneur l’amour, l’amitié et la fraternité…

Les célébrations de la Saint-Valentin se présentent sous toutes les formes et couleurs à travers le monde, et il n’est pas surprenant que les Égyptiens leur donnent une tournure différente. Qu’il s’agisse de célébrations amicales et de réunions de famille, d’une soirée romantique ou d’un dîner avec quelqu’un de spécial, la fête est aussi populaire chez les Égyptiens. Les vitrines de magasins se parent de rouge, couleur de l’amour et l’on s’offre des petits cadeaux pour faire plaisir à son compagnon.

Des fleurs, des ours en peluche et une prolifération de cœurs rouges ornent les devantures des magasins du Caire alors que les Égyptiens ravivent cette semaine leur histoire d’amour annuelle avec la Saint-Valentin.

(Visited 8 times, 1 visits today)

commentaires

commentaires