Macron en Egypte s’entretient avec le Pape Tawadros

31-01-2019 11:26 AM


«Etre ici aujourd’hui témoigne de la manière dont nous, Français, respectons l’Église copte orthodoxe et ce qu’elle représente non seulement dans l’histoire de l’Égypte, mais également dans l’avenir du pays», a déclaré le président Macron lors d’une conférence de presse télévisée dans la cathédrale. Il a remercié le Pape Tawadros pour son accueil de la délégation française pour les affaires éducatives qu’il avait dépêchée plus tôt.

Le Pape Tawadros a déclaré à Macron que la stabilité, la paix et l’unité nationale ne peuvent être atteintes et préservées que par le dialogue. Il a indiqué qu’en Egypte, un tel dialogue se poursuit à travers un certain nombre d’institutions islamiques et coptes.

Le Pape a déclaré que l’Occident représente «l’esprit du monde», tandis que l’Orient représente son cœur, soulignant la nécessité d’un dialogue «entre le cœur et l’esprit». “L’Occident devrait comprendre l’état d’esprit de l’Orient”, a-t-il noté.

« Nous devons soutenir de telles méthodes de dialogue, pas du dialogue des paroles, mais des actions: si ce dialogue se trouve dans les écoles, ce sera une bonne chose. Ce en quoi peut aider la France, c’est de renforcer le processus éducatif en général et de renforcer la pensée et la culture dans l’esprit des enseignants. C’est très important et je pense que la France, avec son histoire et ses relations avec l’Égypte, comprend et connait bien les Égyptiens, et je pense que cela aura un bon rendement dans les années à venir », a encore souligné SS Tawadros.

Le Pape a expliqué que les Égyptiens vivaient avec les fondements de l’unité nationale, ajoutant que “personne ne peut faire la différence entre un copte égyptien et son frère musulman lorsqu’il arpente les rues du Caire”.

Le président français a exprimé son appréciation et son respect pour l’Église copte orthodoxe en Égypte, affirmant que les coptes en Égypte et dans la région représentaient la paix. “L’une des réponses à la crise que nous vivons –l’Europe n’est pas exempte de cette grande crise morale– trouvera sa solution pour partie dans le dialogue entre les religions”, a notamment estimé M. Macron. Par ailleurs, le chef de l’Etat français a assuré que le rôle de la France dans la région était d’agir “encore davantage pour accompagner l’ensemble des chrétiens d’Orient”. “J’ai décidé qu’une nouvelle conférence se tiendrait à Paris pour voir comment agir plus efficacement”, a-t-il déclaré. Macron a ajouté que le président Abdel-Fattah al-Sissi mène courageusement un combat culturel et intellectuel.

Le Pape Tawadros II a confirmé que l’Égypte avait une longue histoire, une civilisation ancienne et riche sous tous ses aspects. L’Égypte poursuit un plan ambitieux en faveur du développement durable, a ajouté le Pape Tawadros II, soulignant l’inauguration d’une nouvelle mosquée et d’une cathédrale dans la nouvelle capitale administrative afin d’exprimer l’esprit d’amour et de cohésion des Égyptiens.

En outre, le Pape Tawadros II a affirmé que tous les Égyptiens sont fiers des réalisations et des projets récents. «Nous travaillons tous pour la paix, la stabilité et la construction de l’Égypte moderne», a-t-il noté. Il a ajouté qu’il existe une amitié forte et étendue au cours de l’histoire entre la France et l’Egypte et leurs peuples dans tous les domaines culturel, éducatif, économique et politique.

« À cet égard, je me souviens de la visite d’un émissaire français, M. Charles Parsons, qui a visité certains monastères égyptiens à Wadi El Natroun, où nous avons évoqué la nécessité de renforcer l’éducation égyptienne, le rôle des bibliothèques pédagogiques et l’importance de la préservation du patrimoine. L’église copte orthodoxe est l’une des plus anciennes églises au monde. Elle a été fondée au premier siècle dans la ville d’Alexandrie, sur la côte méditerranéenne, et est une ville multiculturelle, où la foi chrétienne s’est installée en Afrique et dans de nombreux autres pays. Le monachisme et la vie monastique ont pris naissance à partir du IVe siècle après J.-C. Le premier moine égyptien du sud de la vallée était le moine Antoine le Grand », a-t-il dit.

« Je vous remercie de l’intérêt que vous portez aux affaires environnementales, de tous vos efforts pour préserver l’environnement et de votre ferme volonté de mettre en œuvre la Convention de Paris pour la réduction du réchauffement de la planète. Dans l’Église égyptienne, nous nous intéressons également à l’environnement, par exemple, nous apprenons toujours à respecter le Nil, le fleuve sur lequel nous vivons en tant qu’Égyptiens, et qui fait de nous une unité unique. Il y a quelques jours, nous avons célébré le jour de l’Epiphanie, au cours duquel nous avons organisé une messe d’eau appelée la messe d’Al-Laqane, un vaisseau dans lequel nous avons mis une partie de l’eau du Nil pour sanctifier l’eau et ce rituel est répété trois fois par an, rappel du respect pour le fleuve et de l’eau éternelle du fleuve. Le système annuel dans l’église égyptienne repose sur des bases agricoles et la préservation de l’environnement de l’eau, de l’air, des cultures et des fruits », a expliqué le Pape.

Le président et le Pape ont convenu que l’éducation dans la période actuelle était d’une importance vitale, le président Macron insistant sur le fait qu’il s’agissait d’une bataille primordiale dans laquelle son pays souhaitait soutenir l’Égypte.

Le président français Emmanuel Macron a déclaré de sa part qu’il appréciait le rôle joué par le gouvernement égyptien dans la protection des chrétiens, soulignant que la France souhaitait développer l’éducation française en Égypte. L’éducation est la première bataille pour la France, a ajouté Macron, soulignant que lorsque les étudiants ne sont pas bien instruits, ils ne peuvent pas vivre en harmonie, travailler ou construire une société meilleure.

“Je sais combien aussi les coptes orthodoxes ont ces dernières années pu souffrir de l’insécurité, du terrorisme, des attaques et je sais aussi tout le travail qui est fait aujourd’hui avec le gouvernement pour que la sécurité soit assurée et que vous puissiez croire dans une société apaisée”, a-t-il indiqué. “Je considère que le pluralisme et ce que vous portez aujourd’hui en Egypte et dans toute la région est un élément essentiel de la pacification”, a-t-il ajouté.

Le président Emmanuel Macron a en outre rendu hommage aux coptes “tombés sous les coups de la barbarie terroriste”. “Les coptes d’Egypte sont une composante essentielle de la société égyptienne”, a-t-il écrit dans le livre d’or, faisant part de sa joie de se trouver dans l’église copte authentique.

Après leurs entretiens, le Pape Tawadros II a accompagné M. Macron et la première dame française lors d’une visite de la cathédrale récemment rénovée qui, en 2018, célébrait son cinquantième anniversaire. Ils ont écouté une explication détaillée des éléments de la cathédrale, des icônes et des œuvres d’art en vitrail.

Le Pape a ensuite conduit le président et Mme Macron à l’église voisine al-Boutrossiya, qui a été le théâtre d’un attentat suicide à la bombe lors de la messe dominicale du 11 décembre 2016. Le président Macron a placé un bouquet de fleurs blanches dans le sanctuaire des martyrs.

Le président français Emmanuel Macron a en outre visité l’église de la Nativité du Christ dans la nouvelle capitale administrative, accompagné du président Abdel Fattah al-Sissi, après avoir visité la mosquée d’al-Fattah al-Alim, inaugurée par le président al-Sissi le dimanche 6 janvier avant la messe de Noël.

C’était la première visite de Macron en Égypte en tant que chef d’État. Lundi dernier, le président Macron avait rencontré le président Abdel-Fattah al-Sissi au Caire. Au cours de la visite, les deux présidents ont supervisé la signature d’une trentaine de contrats d’une valeur de près de 3 milliards d’euros.

Le président Macron s’était rendu en Égypte le dimanche 27 janvier pour atterrir à Assouan, dans le sud du pays. Il a visité le temple d’Abou-Simbel, site sauvé des inondations il y a 50 ans, grâce notamment à une contribution française.

(Visited 12 times, 1 visits today)

commentaires

commentaires