La Résurrection source d’espérance, d’espoir et de confiance

12-04-2018 12:14 PM


 

Sa Sainteté le Pape Tawadros II, Pape d’Alexandrie et Patriarche de la Prédication de Saint-Marc, a présidé la messe de la Résurrection à la cathédrale Saint-Marc à Abbassia, avec la participation d’un groupe d’évêques, de prêtres et de moines, et le chœur du collège clérical, en présence d’un représentant du président Abdel Fattah al-Sissi, Président de la République, de nombreux ministres, des ambassadeurs et les représentants des dirigeants politiques et exécutifs ainsi que les religieux chrétiens et islamiques, des hommes d’Etat et de hauts membres du Parlement égyptien et des personnalités publiques, exécutives et populaire.

Dans son message de circonstance, le Pape Tawadros a indiqué qu’au cours des évènements de la Résurrection et celles qui les ont précédés durant la semaine de Pâques, la semaine sainte, nous croisons un grand nombre de personnalités. La Résurrection est le plus grand évènement dans l’Histoire humaine qui sème l’espérance dans la vie des hommes. Ceci nous met face à deux types de personnalité : Celle qui provoque la peine et celle qui donne de l’espoir. En arabe les mots peine (alâm) et espoir (amal) utilisent les même lettre mais dans un ordre différent. Il y a ceux qui donnent la peine aux autres êtres humains, et ceux qui sèment l’espérance dans leur vie.

Il a signalé que cette fête de la liturgie est venue après une période de jeûne de 55 jours, vécue par les coptes avec les rituels et l’ascétisme, ayant conclu une semaine de la Passion qui est une semaine où l’Eglise commémore la Passion du Christ, afin de nous racheter et nous sauver de la mort éternelle. Les croyants attendaient avec impatience et nostalgie cette fête qui leur incarne l’œuvre de la rédemption, avec la lumière sainte qui apparaît de la tombe du Seigneur, affirmant au monde et à l’humanité à travers les générations que le Christ est ressuscité.

Il a affirmé que la fête de Pâques est le sommet de nos fêtes et de la joie et en la célébrant toujours en ces temps chaque année nous nous souvenons de la vie du Christ sur la terre et les nombreuses scènes, mais la scène la plus importante est le jour de la crucifixion. Avant d’être crucifié, le Christ était un enseignant et un berger alors que sur la croix il était un sauveur et un libérateur. Avant sa crucifixion, le Christ était un enseignant, il voyageait pour faire le bien, en utilisant tous les moyens disponibles pour l’enseignement à travers des sermons, des paraboles, des entretiens et des miracles. Ainsi, Jésus a rencontré de nombreuses personnes de différentes classes, comme Zachée le collecteur d’impôts, les femmes samaritaines, Nicodème et les enfants. Il leur enseignait avec appréciation, acceptation et totale étreinte. Sur la Croix, c’est le « Christ Sauveur ». Jésus-Christ a prononcé sept mots sur la croix qui représente les péchés de tous les êtres humains : « Maudit quiconque est pendu à un bois », « Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font », présentant sur la croix l’apogée de la tolérance, « Voici ton fils, Voici ta mère » :. une expression de la vertu de la chaleur familiale et l’attention à la famille, même dans les moments de détresse, « Aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis » : une expression de la forme de réconciliation donnée par le Seigneur Jésus-Christ sur la croix entre Dieu et l’homme. Il y a plusieurs sortes de libertés, mais la liberté de la vérité commence au sein de l’homme quand il offre la repentance et son cœur devient pur. Après la Résurrection, le Christ est présent et donne le bonheur. La Résurrection signifie la présence constante du Christ et la joie qui est déversée dans le cœur de l’homme. Jésus est devenu présent immédiatement après la Résurrection. Jésus est apparu aux disciples qui étaient dans un état d’anxiété et de peur. La présence du Christ est devenu est devenue une source de joie. L’homme a perdu la joie à cause du péché et a vécu dans un état d’anxiété. C’est Jésus-Christ qui est venu pour commencer une nouvelle ère avec l’homme en ce moment tout plein de joie, de paix et d’amour et pour cela Jésus-Christ n’est pas un mythe ou un personnage historique , Il est basé sur la Résurrection pour donner de la joie à tout le monde. Le Christ nous donne l’espoir de la vie éternelle et donne l’espérance à notre vie. La Résurrection signifie l’éveil, la renaissance, un nouveau départ et le travail. La fête de la Résurrection est le sommet de nos fêtes. La Résurrection nous réjouit dans cette nuit.

Le Pape a rappelé que pour cette fête de la Résurrection nous donnons trois noms : Nous l’appelons « Pâques » qui signifie passage de l’obscurité vers la lumières. Ceci correspond à la veillée que nous passons avant la liturgie pascale, celle de la nuit de l’Apocalypse, Nous arrivons à l’église alors qu’il fait nuit, et nous terminons par la liturgie eucharistique du samedi de la lumière, le samedi saint. En anglais on l’appele « Easter » Ce mot est dérivé de « east » qui signifie l’est. C’est donc la fête de l’est d’où vient la lumière. Je vous félicite aussi pour le troisième nom : c’est le dimanche en anglais « Sunday » le jour de la lumière. C’est donc la fête de la lumière. La Résurrection est le plus grand évènement sur terre qui sème l’espérance dans l’âme des Hommes. Il a passé en revue quelques exemples : Au début du nouveau Testament nous lisons au sujet du roi Hérode. Cet homme a provoqué de la peine, il est responsable de l’assassinat des enfants de Bethléem. Un autre exemple de ceux qui provoquent de la peine pour les êtres humains, c’est celui des Juifs qui ont crucifié le Christ. Les souffrances de la crucifixion étaient diverses : physiques, psychologiques et émotionnels. Elles incluent les peines provoquées par la moquerie, les clous, la couronne d’épines et la croix elle-même. Un autre exemple de ceux qui provoquent la peine dans la vie des êtres humains : Judas, le disciple qui l’a trahi.

A cause de sa faible personnalité, il a évalué le Christ pour une petite somme d’argent, il a provoqué beaucoup de peines en le trahissant et en le vendant pour quelques pièces de monnaie. Et, à la fin il s’est pendu et s’est donné la mort. Voici quelques exemples de ceux qui provoquent de la peine dans la vie des Hommes, et les exemples sont nombreux. D’autres peuvent provoquer de la peine, ce sont les personnes obstinés, les rebelles, les violents, ceux qui sèment les mensonges, les rumeurs, les doutes et mènent les autres au désespoir. Ceux-ci et d’autres encore provoquent de la peine. Ils sont loin du Christ. Il y a aussi ceux qui donnent de l’espoir aux autres. La Résurrection du Christ est un évènement important qui sème l’espérance. C’est l’évènement fondateur du Christianisme. Toute la Foi chrétienne repose sur la Résurrection de notre Seigneur Jésus Christ. Car « en nul autre que lui, il n’y a de salut » (Actes 4 : 12) Contemplez Marie de Magdalla, elle était désespérée, elle cherchait son Christ sans le trouver. Mais lorsque le Seigneur lui est apparu et lui a parlé, l’espoir lui est revenu. Voyez aussi les deux disciples d’Emmaüs. Ils faisaient route à proximité de Jérusalem et discutaient avec désespoir. Alors le Christ leur est apparu et il marchait avec eux, et Il leur dit : « Esprits sans intelligence ! Comme votre cœur est lent à croire » (Lc 24 : 25) et Il leur rendit l’espérance et le courage. Regardez encore les disciples qui étaient saisis de frayeur, de crainte, et de stupéfaction alors qu’ils se tenaient dans la chambre haute après la crucifixion du Christ et sa Résurrection. Ils n’avaient plus d’espoir. Alors le Christ leur est apparu.

SS le Pape a indiqué que nous pouvons choisir dans quel groupe nous sommes : Faisons-nous partie de ceux qui causent de la peine à autrui ? Ou plutôt de ceux qui leur donnent l’espoir ? Il est possible de semer l’espoir par un mot d’encouragement, en donnant de l’optimisme, en conduisant vers l’espérance et en construisant la paix. Lorsque tu pardonnes aux autres, tu sèmes l’espoir en eux. Lorsque tu reçois quelqu’un en souriant, tu lui donnes de l’espoir, Lorsque tu agis positivement dans ta vie quotidienne, tu sèmes l’espoir.

Il a clôturé en disant que nous prions pour notre pays et tous ceux qui sont en service dans ce pays avec droiture et fidèlement et prions pour les pays qui sont tourmentés par des conflits, afin que le Seigneur leur donne la paix et le calme et prions aussi pour que le Seigneur garde notre pays de tout mal.

 

(Visited 1 times, 1 visits today)

commentaires

commentaires