Inauguration de l’Initiative “Votre Patrimoine vous est confié”

26-01-2018 01:11 PM


Inauguration de l'Initiative "Votre Patrimoine vous est confié"

Au sein de Dar Al-Kotob (Maison des livres et des documents nationaux) à Bab el-Khalq, la ministre de la Culture, Dr Inas Abdel Dayem, a inauguré l’initiative “Votre Patrimoine vous est confié”, en présence du président de la Bibliothèque nationale,Dr Ahmed Al-Chawki.
A également assisté à la réunion la petite-fille de Nukrashi Pacha, l’ancien Premier ministre de l’Egypte, Dr Hoda Abaza, professeur de littérature française à la Faculté des arts,Université d’Ain Chams, qui a offert à Dar Al-Kotob une collection de documents de son grand-père Nukrashi Pacha. Dar Al-Kotob a reçu aussi un manuscrit remis par Dr. Ahmed Al-Chawki de ses collections privées, datant de la fin du dix-septième siècle, et le document “Qabbani”, qui remonte à 1919 remis par le citoyen Mohamed Abdel Rahman .
Dans son discours, la ministre de la Culture a déclaré que cette initiative vise à recueillir le patrimoine égyptien qui regorge de trésors de documents dispersés, en invitant les citoyens propriétaires de collections de documents importants et rares à en faire don à la Maison des livres et des documents nationaux, de sorte qu’elles soient collectées, enregistrées et conservées d’une manière académique scientifique.
Dr Inas Abdel Dayem a annoncé que des certificats d’appréciation seront accordés à ceux qui répondent à l’initiative et leurs noms seront inscrits dans des registres spéciaux, en reconnaissance de leur geste et du principe de la participation communautaire, tout en remerciant Dr Hoda Abaza et Dr Al-Chawki pour leur réponse à l’initiative.
Pour sa part, le président de la Bibliothèque nationale a déclaré que l’initiative est l’un des premiers plans mis en œuvre dans la nouvelle année 2018 qui devraient être celle du « Patrimoine et de la société », soulignant que l’initiative a été nommée ainsi en raison de la dispersion d’oeuvres rares du patrimoine dans les maisons des Égyptiens.
Il a ajouté que l’initiative vient dans le cadre de la quête du Dar de la collecte de ce patrimoine qui est une partie importante de l’identité de la communauté, soulignant qu’il a été alloué à la Commission d’examiner les documents, d’évaluer leur importance, de décider de la restauration de ce qui en a besoin, et de remettre une copie numérique au donneur.
Dans son discours Dr. Hoda Abaza a remercié le ministère de la Culture et Dar Al Kotob pour l’accueil chaleureux, révélant qu’un document de son grand-père Nukrashi Pacha, dont elle a fait don, comprend une lettre de Hassan el-Banna adressée au roi Farouk et datée du 6 décembre 1948 dans laquelle il attaque Nukrashi Pacha.

Les manuscrits de Dar Al-Kotob

Dar Al-Kotob est la plus ancienne des bibliothèques modernes en Egypte. Elle fut établie par Réfaa Al-Tahtawi (1801-1872) qui suggéra sa création et commença son exécution sous la surveillance d’Ali Moubarak (1823-1893). Un grand nombre de livres, d’équipements et de cartes furent rassemblés des diverses bibliothèques, et mosquées. L’inauguration publique de la bibliothèque eut lieu le 24 septembre 1870.
Dar Al-Kotob appelé Al-Kotobkhana Al-Khédéweya, débuta dans une partie du palais de Moustafa Fadel au Darb Al-Djamamiz, au Caire. Puis, quand le nombre de visiteurs de toutes catégories, ainsi que le nombre de livres augmentèrent à 54000 volumes comprenant livres et manuscrits, un nouveau bâtiment fut préparé à Bab Al-Khalq. Ses fondations furent établies en 1899, et l’inauguration officielle eut lieu en 1904.
Le nombre de livres augmenta pendant plus d’un demi-siècle, le bâtiment original ne put plus les contenir; on en construisit donc un autre sur la corniche du Nil; et le plus grand nombre des livres et des manuscrits y fut transporté en 1971.
L’ensemble des manuscrits qui se trouve à Dar Al-Kotob est considéré comme une des plus importantes collections. C’est un trésor national et un patrimoine humain .
En 1870, Dar Al-Kotob commença le rassemblement des manuscrits du Coran, des manuscrits arabes, persans, et turques des mosquées, des bibliothèques et des administrations. Puis un grand nombre de livres fut offert à Dar Al-Kotob par les propriétaires des bibliothèques privées dont les plus importantes étaient “Al-Khazana Al-Zakeya” appartenant à Ahmad Zaki Pacha et “Al-Maktaba Al-Taymoureya”, appartenant au célèbre écrivain Ahmed Taymour Pacha. Grâce à ces efforts, Dar Al-Kotob devint le plus grand centre de manuscrits en Egypte. La collection de manuscrits de Dar Al-Kotob, ainsi que celles conservées dans les bibliothèques d’Al-Azhar, de l’université du Caire, d’Alexandrie, d’Al-Mansoura, de Tanta, de Damiette, du Sinaï et des villes de la Haute Egypte forment environ un total de 100000 volumes qui accordent à l’Egypte une place privilégiée dans les domaines des sciences et de la culture.
Dans le cadre du programme “Mémoire du monde” de l’UNESCO, le Centre Régional d’Informatique et du Génie Logiciel (RITSEC), en coopération avec la Bibliothèque et les Archives Nationales de l’Egypte, a conçu le cd-rom intitulé “Les Manuscrits de Dar Al-Kotob, Les contributions des Arabes dans le patrimoine scientifique du monde.”
Ce cd-rom présente des informations sur les plus importantes sciences dans lesquelles les savants arabes ont excellé: les mathématiques, l’astronomie, la médecine, la géométrie, la pharmacologie, la chimie et la mécanique. On y trouve également une notice sur la biographie des plus célèbres savants arabes, leurs plus importants apports et manuscrits.

(Visited 9 times, 1 visits today)

commentaires

commentaires