Célébration du 115ème anniversaire du Musée égyptien

02-12-2017 03:08 PM


Le Musée égyptien de la place Tahrir a fêté le mardi 28 novembre le 115ème anniversaire de sa création. Le musée égyptien a été le premier bâtiment au monde à être construit en tant que musée. Construit sur les plans de l’architecte français Marcel Dourgnon et inauguré en 1902 par le Khédive Abbas Helmi II le Musée égyptien est considéré comme l’un des Musées les plus importants du monde.
La cérémonie de célébration, qui a eu lieu au Musée, a été conduite par le ministre égyptien des Antiquités Khaled al-Anani.
La cérémonie a également été suivie par un certain nombre de ministres, de députés, de gouverneurs et d’ambassadeurs étrangers en Egypte, ainsi que l’ancienne candidate à la tête de l’UNESCO, l’ambassadrice Mouchira Khattab.
Au début de la cérémonie, les participants ont observé une minute de silence pour les victimes de l’attaque terroriste du vendredi 24 novembre contre la mosquée Al Rawda, dans le nord du Sinaï.
“Le Musée égyptien ne disparaîtra jamais, et restera une source d’admiration”, a déclaré Anani, ajoutant que le Musée sera bientôt rénové pour exposer de nouveaux objets.
“Chaque jeudi à 18 heures, trois objets seront exposés au Musée pour la première fois, dans le cadre de la célébration”, a-t-il ajouté.
Le ministre a mentionné que 2017 est l’année des découvertes archéologiques. Une grande découverte archéologique à l’ouest de Louxor sera annoncée le 9 décembre et le compartiment du Sanctuaire dans le temple mortuaire d’Hatchepsout, Louxor, sera inauguré après sa rénovation, selon le ministre.
L’Égypte a connu plusieurs grandes découvertes archéologiques cette année: tombes, statues, cercueils et momies pharaoniques, vestiges d’un gymnase hellénistique de style romain, vestiges d’un jardin funéraire, sépulture d’une pyramide et statue de trois millénaires.
L’ambassadeur d’Autriche au Caire, a déclaré dans un discours au nom des ambassadeurs étrangers en Egypte, que la célébration était un message au monde pour soutenir la position de l’Egypte dans sa lutte contre le terrorisme. Il a souligné que l’Egypte et le monde triompheront à la fin.
Un film documentaire sur l’histoire du Musée et ses objets les plus importants a été présenté pendant la cérémonie.
Anani a inauguré en outre une exposition temporaire de deux semaines contenant 86 pièces.
Certaines des pièces sont des outils qui ont été utilisés pour poser la première pierre du Musée égyptien, y compris un morceau de bois décoré avec de l’argent, un marteau, un encrier et une plume qui ont été utilisés pour signer le document inaugural du Musée, ainsi qu’une série de médailles commémorant la fondation du Musée, en plus des cartes, des documents et des photographies qui racontent l’histoire de sa construction.
A noter qu’environ 60 pièces d’or du char du roi Toutankhamon ont été exposées pour la première fois au Musée égyptien du Caire le 15 novembre dernier dans le cadre de la célébration du 115ème anniversaire de son ouverture.
Toutankhamon a dirigé l’Égypte il y a plus de 3000 ans. La découverte de sa tombe avait fait de lui le pharaon le plus célèbre d’Égypte et inspiré une vague d’intérêt envers la civilisation ancienne du pays.
En 2014, un projet conjoint du Musée égyptien, de l’Institut allemand d’archéologie du Caire, de l’Université de Tübingen et du Römisch-Germanisches Zentralmuseum de Mayence a procédé à une analyse archéologique et iconographique de cette collection importante mais largement ignorée soutenue par la Deutsche Forschungsgemeinschaft, un organisme de recherche, et le bureau allemand à l’étranger. C’est cette collection qui a été exposée.
“Trésors invisibles de Toutankhamon: les appliques d’or” est le titre sous lequel la sélection d’objets de la tombe de Toutankhamon, qui ont été restaurés et étudiés au cours des dernières années à travers le projet de coopération germano-égyptien au Musée de Tahrir au Caire.
Par ailleurs, l’émirat de Sharjah aux Emirats arabes unis a rendu des objets plus tôt ce mois-ci à l’Egypte, y compris des statues et des peintures funéraires exposées pendant la cérémonie, ainsi qu’une momie datant de l’époque romaine avec un masque de carton qui a été découvert il y a quelques jours dans la région de Deir al-Banat au Fayoum.
Les célébrations, prévues jusqu’au 31 décembre, sont organisées par le ministère des Antiquités en coopération avec l’Institut archéologique allemand du Caire.

(Visited 13 times, 1 visits today)

commentaires

commentaires