Les mystères d’Egypte se dévoilent

28-10-2017 05:29 PM


Les mystères d'Egypte se dévoilent

L’Egypte recèle de nombreux trésors. Qu’ils soient sous la terre ou sous la mer, ces mystères recèlent encore des secrets. Rendez-vous avec Toutankhamon et du phare disparu d’Alexandrie qui livrent leurs mystères.

La série nous fait voyager en Egypte au plus près du tombeau de Toutankhamon et du phare disparu d’Alexandrie.
La malédiction de Toutankhamon
Au musée du Caire, son impénétrable silhouette fascine les visiteurs depuis presque un siècle. Le masque funéraire de Toutankhamon et ses 11 kg d’or massif répartis autour d’un énigmatique regard intriguent les touristes.
En Égypte, la légende fascine autant qu’elle inspire la crainte à tous ceux qui se sont penchés sur le sort du pharaon maudit. Pour lever le mystère, il faut prendre le chemin de Louxor, traverser le Nil au lever du jour, saluer les colosses qui gardent l’entrée de la nécropole royale. Il faut ensuite descendre ce tunnel de pierres pour pénétrer dans la dernière demeure du pharaon. “Toutankhamon, l’enfant roi, le roi adolescent. C’est la tombe la plus fameuse de la vallée des rois, la plus petite, mais celle qui contenait le trésor le plus important et le plus fascinant jamais trouvé”, explique le guide. Il y a près d’un siècle, à la découverte du trésor suivirent de nombreuses morts inexpliquées au sein de l’équipe archéologique.
La malédiction de Toutankhamon est née avec la mort de Lord Carnavon le mécène qui finança les fouilles du tombeau. Les journaux parlent alors d’une inscription – inexistante – qui aurait indiqué : « Ceux qui entrent dans ce tombeau sacré seront visités par les ailes de la mort ». La rumeur affirme que le chien du Lord, resté au château de Highclere, poussa un hurlement au moment de la mort de son maître. À cet instant, les lumières du château ainsi que celles du Caire s’éteignirent. Dans la décennie suivante, la presse attribua une trentaine de mort à la malédiction.
A la recherche du phare englouti d’Alexandrie
Au large d’Alexandrie, rien ne laisse présager que se dressait ici une des sept merveilles du monde. Du phare d’Alexandrie, qui durant des siècles guida des milliers de marins en perdition, il ne reste aujourd’hui aucune trace apparente.

(Visited 9 times, 1 visits today)

commentaires

commentaires