Centenaire des apparitions

22-05-2017 09:33 PM


 

En louange de Notre-Dame de Fatima, les chrétiens du monde entier ont commémoré la première des trois apparitions de la Sainte Vierge aux trois bergers.
A noter que les deux petits bergers, Francisco Marto et sa sœur Jacinta, ont été déclarés saints le samedi 12 mai par le Pape François à Fatima (Portugal), où la Vierge leur serait apparue voici cent ans, transformant ce modeste village portugais en sanctuaire catholique mondialement connu.
LPape François a été acclamé par des centaines de milliers de pèlerins et il a prié au sanctuaire de Fatima, avec des milliers de cierges tendus dans la nuit. Il a prononcé une messe de canonisation sur les lieux mêmes des apparitions. Les deux bienheureux rejoignent alors les milliers de saints reconnus au fil des siècles par l’Église.
En Egypte, la scène principale de la célébration était la basilique de Notre-Dame de Fatima, dans la banlieue du Caire d’Héliopolis. L’église catholique chaldéenne qui s’est installée depuis 1951 est devenue un point de repère d’Héliopolis.
Elle est devenue un important sanctuaire marial et est visitée par les croyants orthodoxes et catholiques, ainsi que par les musulmans, qui allument les bougies aux pieds de Notre-Dame. Beaucoup de visiteurs demandent l’intercession de la Sainte Vierge, et quand leurs souhaits sont accordés, ils enregistrent leur gratitude sur les plaques de marbre qui ornent les murs de l’église.
Rappelons que le dimanche 13 mai 1917, pendant la Première Guerre mondiale, trois enfants de Fatima, d’un petit village portugais au nord de Lisbonne, sont témoins d’une apparition lumineuse tandis qu’ils gardent leurs moutons.
Francisco, Lucia et Jacinta ne doutent pas qu’il s’agit de la Sainte Vierge, la mère de Jésus-Christ. Celle-ci les convie à six rendez-vous successifs tous les 13 du mois, jusqu’en octobre de la même année.
En juillet 1917, elle leur confie trois secrets à ne confier qu’au Pape. Il s’agit à proprement parler de« visions » dont les deux premières seront révélées en 1941 par Lucia, devenue sœur Lucie : une vision de l’enfer et l’espoir que la Russie se consacre à la Vierge.  
La troisième, qui évoque un attentat contre le Pape, sera révélée en 2000 par Jean-Paul II. Ayant survécu par miracle à l’attentat de la place Saint-Pierre, le 13 mai 1981 (64 ans après la première apparition), le Souverain Pontife ne manquera pas de rendre grâce à Notre-Dame de Fatima d’avoir arrêté la balle qui aurait pu le tuer.
Un demi-siècle après les apparitions de la Vierge à sainte Bernadette, à Lourdes, Fatima est devenue le deuxième lieu de pèlerinage marial du monde.
Francisco et Jacinta Marto, âgés de 9 et 7 ans au moment des apparitions et victimes de la grippe espagnole en 1919-1920, ont été donc canonisés cent ans après la première apparition.
Leur cousine Lucia dos Santos, décédée en 2005, n’a pas quant à elle encore eu droit à la canonisation, la Congrégation des Causes des Saints n’ayant pu certifier un minimum de deux miracles à son actif.
Concernant la basilique de Notre-Dame de Fatima au Caire, il serait bon de noter qu’au début du 20ème siècle, de nombreux membres de la congrégation chaldéenne ont déménagé dans le nouveau quartier d’Héliopolis. Au fur et à mesure que la communauté chaldéenne à Héliopolis s’élargissait, il fallut une nouvelle église pour servir la congrégation prospère. Les fondations de la nouvelle église ont été posées en 1950. Conçue d’après les églises européennes, l’extérieur de la nouvelle église est en briques roses. Sa haute façade est agréée par une grande statue de la Sainte Vierge qui bénit les passants. L’Église a été consacrée en 1951 en tant que Notre-Dame de Fatima par le défunt Vicaire patriarcal Mgr. Emmanuel Rassam pour honorer les apparitions de la Sainte Vierge dans le village de Fatima au Portugal en 1917. Cependant, le nom par lequel la plupart des Égyptiens s’y réfèrent est ‘Sainte Fatima’. En 1994, le Pape Jean-Paul II lui obtint le titre de basilique mineure par l’église; un titre habituellement donné aux églises et sanctuaires importants. Le document officiel délivré par le Vatican a été porté par le défunt Mgr. Youssef Sarraf et est conservé à l’évêché.
Au moment des apparitions de Fatima, les trois visionnaires ont donné une description de la Sainte Vierge, et sur la base de cette description, une statue a été faite au Portugal de Notre-Dame de Fatima. Par la suite, quelques copies ont été faites; Une de ces copies a été envoyée en Egypte. Lorsque la statue est arrivée au Caire dans les années 1950, les représentants de l’État égyptien ont tenu une réception officielle qui l’a escortée à l’église. Là, l’évêque l’installa sur un piédestal élevé dans un autel latéral en fer forgé devant un fond splendide de ciel étoilé.
Les vitraux de la basilique décrivent des scènes de la vie de la Sainte Vierge pendant lesquelles elle a accompagné son fils Jésus, comme dans la Nativité, la Crucifixion et la Résurrection. Les scènes du vitrail peuvent être vues de l’intérieur de l’église pendant la journée et de l’extérieur le soir quand l’église est éclairée.
De beaux carrelages de porcelaine bleue et blanche représentant les 14 stations de la croix ornent les murs autour de la nef et plus de carreaux incluent des versets de la Sainte Bible et des citations célèbres. Les carreaux ont été faits sur mesure au Portugal pour l’église en 1955, et ils ont gardé leur couleur d’origine depuis.
L’église comporte deux icônes byzantines très originales. Habituellement, les icônes byzantines sont peintes sur bois, mais ces icônes sont uniques en ce qu’elles sont peintes sur toile. La première icône représente la Dormition de la Sainte Vierge et l’autre la dépeint avec les Disciples pendant l’Ascension du Christ.
Le jardin de la Basilique contient un sanctuaire pour saint Antoine de Padoue, dont la fête est célébrée le 13 juin de chaque année. Devant la bibliothèque se trouve une statue du miracle de l’apparition de l’ange aux visionnaires de Fatima, qui a précédé l’apparition de la Sainte Vierge. Derrière l’autel du côté du jardin se trouve un sanctuaire consacré à trois évêques chaldéens enterrés dans la petite crypte sous l’autel.
Il y a des fêtes mensuelles liées aux apparitions de Notre-Dame de Fatima du 13 mai au 13 octobre de chaque année.
 
 
(Visited 11 times, 1 visits today)

commentaires

commentaires