Cette femme policière musulmane est morte en empêchant le kamikaze de pénétrer dans la cathédrale

20-04-2017 12:59 PM


 
Dimanche 9 avril, 44 chrétiens ont péri dans le double-attentat perpétré par Daech en Egypte. Certaines personnes ont peut-être été épargnées, suite à l’intervention courageuse d’une femme policier musulmane et de son fils, chargés de la protection de l’Église ce jour là.
Nagwa Abdel-Alim, 55 ans, était positionnée à l’entrée de la Cathédrale Saint-Marc lorsque le kamikaze a tenté de passer son contrôle de sécurité. Elle s’est interposée, et ne lui a pas permis d’aller plus loin. Le djihadiste a finalement fait exploser sa bombe à la porte principale, emportant avec lui dans la mort le Colonel Nagwa Abdel-Alim.
Selon les observateurs, l’objectif principal de l’assaillant était certainement le pape Tawadros II, qui avait quitté le site quelques minutes plus tôt.
Au cours de l’attaque, l’un des deux fils de Nagwa a également perdu la vie. Sur les réseaux sociaux, les hommages se multiplient au travers d’émouvants messages et des photos de Nagwa, au côté de son mari, lieutenant de l’armée et de sa famille.
Le sacrifice de cette femme musulmane et de son fils a sans doute sauvé la vie de nombreux chrétiens.
 
(Visited 20 times, 1 visits today)

commentaires

commentaires